Faire un don
Audience générale du 3/01/2018 © Vatican Media

Audience générale du 3/01/2018 © Vatican Media

Catéchèse: le pape explique l’acte pénitentiel du début de la messe

« Que chacun reconnaisse, en se frappant la poitrine, que lui-même a péché »

Pour l’audience générale de ce mercredi 3 janvier 2018, le pape François a poursuivi ses catéchèses sur la messe, méditant sur l’acte pénitentiel du début de la liturgie.

« Il est donc important que chacun reconnaisse, en se frappant la poitrine, que lui-même a péché; également par omission », a-t-il notamment souligné : « Car il ne suffit pas de dire ‘je n’ai fait de mal à personne’ pour être sans péché; il faut encore choisir d’accomplir le bien qu’il est possible de faire. »

Catéchèse en français

Frères et sœurs, les rites d’introduction de la Messe comprennent un acte pénitentiel. Que Dieu pourrait-il donner, en effet, à celui qui a déjà le cœur rempli de lui-même ? Seul celui qui prend conscience de ses misères et baisse les yeux avec humilité sent se poser sur lui le regard miséricordieux de Dieu. Il est donc important que chacun reconnaisse, en se frappant la poitrine, que lui-même a péché; également par omission. Car il ne suffit pas de dire «je n’ai fait de mal à personne» pour être sans péché; il faut encore choisir d’accomplir le bien qu’il est possible de faire.

Cette confession générale des péchés se fait en présence des frères, car le péché nous sépare de Dieu, mais aussi de nos frères. Nous implorons ensuite l’intercession de la Vierge Marie et des Saints qui nous soutiennent sur notre chemin de communion avec Dieu. Enfin, l’absolution du prêtre nous pardonne nos péchés. N’oublions pas, cependant, que cette absolution n’a pas la valeur du Sacrement de pénitence qui reste indispensable pour le pardon de péchés graves – dits mortels – qui ont fait mourir la vie divine en nous.

© Librairie éditrice du Vatican

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel