Le nouveau missel des anglophones, plus fidèle à la liturgie

Print Friendly, PDF & Email

Commentent les évêques britanniques

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Mardi 7 juin 2011 (ZENIT.org) – La nouvelle traduction en anglais du Missel romain qui sera utilisé dans le monde anglophone à partir de l’Avent 2011, est « un moment spécial de grâce », déclarent les membres de la Conférence des évêques catholiques d’Angleterre et du Pays de Galles, dans une lettre pastorale à la nation.

Plus de 700 évêques ont été impliqués dans l’élaboration de cette nouvelle traduction en Australie, Canada, Angleterre et Pays de Galles, Inde, Irlande, Nouvelle Zélande, Pakistan, Philippines, Ecosse, Afrique du sud et Etats-Unis.

Pendant trois mois, de septembre à novembre, l’Église en Angleterre et au Pays de Galles se familiarisera avec les parties de la traduction qui sont récitées à chaque Messe, avec le soutien de catéchèses sur la messe et sur la nouvelle traduction.

« Les changements dans le langage qui seront introduits », écrivent les évêques dans leur lettre pastorale, « ne sont pas des changements pour le simple goût de changer, mais pour garantir une plus grande fidélité à la tradition liturgique de l’Église ».

Qu’offre cette nouvelle traduction ? Tout d’abord, expliquent les évêques, « une expression plus pleine du contenu des textes originaux. Et puis un lien étroit avec les Saintes Écritures, qui inspire une grande partie de notre liturgie ».

« Mais on y retrouve aussi, ajoutent-ils, un vocabulaire qui enrichit notre compréhension du mystère que nous célébrons ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel