Faire un don
4e Congrégation générale du Synode des évêques sur les jeunes 5 oct. © Vatican Media

4e Congrégation générale du Synode des évêques sur les jeunes 5 oct. © Vatican Media

Synode 2018 : partir des situations de rejet, par le card. Filoni

Ecouter les vraies questions des jeunes

Il faut partir des « situations de rejet » comme Jésus l’a fait dans l’Evangile, c’est ce qu’affirme le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, dans le cadre du Synode des évêques sur les jeunes.

Dans un entretien à Vatican News, il souligne que les jeunes ont une exigence en commun : « une Église qui se met en situation d’écoute profonde, non pas comme une stratégie – cela a été souligné – mais vraiment en tant que dimension vraie, théologique, parce que Dieu agit ainsi à notre égard ; c’est lui qui nous écoute d’abord ».

Le cardinal Filoni note qu’il existe « une forte disponibilité de la part des jeunes : peut-être s’agit-il de savoir écouter les vraies questions, mais aussi d’avoir les vraies réponses ».

« Les situations de rejet seraient les premières » dans lesquelles Jésus prêcherait aujourd’hui, fait-il encore observer : « Aujourd’hui encore, il ferait la même chose : il repartirait de ce qui est rejeté pour que cela devienne pierre d’angle ».

Pour le préfet, les jeunes ne sont pas objets mais sujets de l’évangélisation : « la foi témoignée par un jeune a une très grande incidence sur un autre jeune et je crois que c’est un canal privilégié ».

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel