Faire un don
Blason du pape François © vatican.va

Blason du pape François © vatican.va

Pour protéger l’image du pape François, décision de la Secrétairerie d’Etat

Contre les utilisations illégales et l’instrumentalisation

La Secrétairerie d’Etat du Vatican avertit qu’elle surveillera désormais les utilisations de l’image du pape et de celle du Saint-Siège. Une décision qui entend lutter contre les utilisations commerciales illégales et l’instrumentalisation, explique un communiqué publié le 22 février 2017.

La Secrétairerie d’Etat, peut-on lire dans la note, est chargée de « protéger l’image du Saint-Père, afin que son message puisse rejoindre les fidèles de façon intègre et que sa personne ne soit pas instrumentalisée ». De même pour « les symboles et les armoiries officiels du Saint-Siège ».

Pour rendre son action « plus efficace » et « mettre fin aux situations d’illégalités », la Secrétairerie d’Etat annonce qu’elle « effectuera des activités de surveillance systématiques visant à contrôler les modalités par lesquelles l’image du Saint-Père et les emblèmes du Saint-Siège sont utilisés, en intervenant le cas échéant par des mesures appropriées ».

Dans une note publiée un peu plus tard, le Bureau de presse du Saint-Siège précise que cette décision n’est pas liée aux récents épisodes d’animosité contre le pape et le Vatican – notamment des affiches anonymes placardées dans les rues de Rome et la diffusion d’un faux « Osservatore Romano ».

Elle « fait référence à une activité démarrée depuis un certain temps, afin de protéger l’image du Saint-Père et des emblèmes officiels contre des cas d’utilisation illicite et d’exploitation à fins lucratives non autorisées ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel