Les martyrs du Laos, affiche de l'exposition de Paris (MEP)

Les martyrs du Laos, affiche de l'exposition de Paris (MEP)

Laos: un écho de la visite ad limina par Mgr Ling, dans « Eglises d’Asie »

« La plus grande force de l’Eglise réside aujourd’hui dans les petites Eglises »

« Je suis frappé par le fait que le pape François a semblé véritablement ému à entendre nos expériences respectives, nous les quatre évêques du Laos ainsi que les trois évêques du Cambodge », déclare Mgr Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun dans un entretien accordé à « Eglises d’Asie » (EDA), l’agence des Missions étrangères de Paris.

Agé de 72 ans, jusqu’ici évêque de Paksé, l’un des quatre vicariats apostoliques qui constituent l’Eglise catholique au Laos, Mgr Ling arrive de Rome où il était en visite ad limina. Il a été nommé le 2 février 2017 comme administrateur apostolique du diocèse de Vientiane, capitale du Laos, rappelle EDA.

« Dans l’homélie qu’il nous a donnée le 30 janvier à Sainte-Marthe, continue Mgr Ling, il a mis l’accent sur « les petites Eglises », en butte aux difficultés de tous ordres, qui deviennent comme autant de « points d’appui » pour les grandes Eglises qui vivent dans un contexte de liberté et de prospérité plus grande. La plus grande force de l’Eglise réside aujourd’hui dans les petites Eglises, très petites, avec très peu de personnes, persécutées, dont les évêques sont en prison, nous a-t-il dit en substance, voyant là la gloire et la force de l’Eglise. »

Dimanche 5 février, il célèbrera en compagnie d’une vingtaine d’évêques et du cardinal André Vingt-Trois en la cathédrale Notre-Dame de Paris une messe d’action de grâce pour la béatification des dix-sept martyrs du Laos, le 11 décembre 2016 à Vientiane.

Une exposition sur les 17 martyrs du Laos béatifiés le 11 décembre 2016 est organisée au siège des Missions étrangères de Paris (128 rue du Bac, Paris VIIe, France) du 7 février au 1er juillet 2017,

« Sous le titre « Martyrs du Laos », cette exposition entend introduire à la vie du P. Joseph Tiên et de ses 16 compagnons, tués en haine de la foi entre 1954 et 1970 », explique EDA qui précise: « Parmi les dix-sept nouveaux bienheureux, certains étaient d’origine laotienne, d’autres étaient des missionnaires d’origine étrangère. Parmi eux, dix prêtres français membres des Missions Etrangères de Paris (MEP) et des Oblats immaculés de Marie (OMI) ».

Cliquer ici pour le reste de l’interview.

About Anita Bourdin

France. Journaliste accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef du service en français de ZENIT qu'elle a lancé en janvier 1999. Correspondante de Radio Espérance à Rome depuis l'An 2000. Maître ès lettres (Paris IV-Sorbonne), habilitation au doctorat en théologie biblique (PUG, Rome). Master en journalisme (IJRS, Bruxelles).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel