Faire un don
Logo du voyage en Colombie © cec.org.co

Logo du voyage en Colombie © cec.org.co

Colombie : dans l’attente de l’encouragement du pape

Le point de Mgr Urbina Ortega à 45 jours du voyage

Les Colombiens attendent du pape François « une parole d’encouragement pour l’évangélisation, pour la réconciliation et pour ne jamais revenir en arrière », affirme Mgr Oscar Urbina Ortega, président de la conférence des évêques de Colombie.

Il a évoqué le prochain voyage du pape, prévu du 6 au 11 septembre 2017, à l’antenne de Radio Vatican en italien ce jeudi 20 juillet. Après un demi-siècle de guerre civile et l’accord de paix signé en 2016, le pays tente une reconstruction difficile.

« La Colombie se trouve dans une période d’’accouchement’ qui est capable de donner une nouvelle naissance, dit Mgr Oscar Urbina Ortega. Je pense que c’est cette créature naissante que le pape devrait trouver et encourager afin qu’elle puisse bien se développer à la lumière de l’Évangile et de son témoignage. »

L’Église a « des possibilités » pour aider la reconstruction du pays, estime l’évêque, « car elle a la parole de l’Évangile, la parole de l’enseignement du pape sur tout cet aspect de la réconciliation et de la paix et elle a les instruments de réconciliation ». « Le sacrement du pardon est le plus grand de ces instruments, souligne-t-il. Une personne réconciliée avec Dieu peut se réconcilier avec l’autre et peut être réconciliée avec la création. »

Dans une vidéo publiée sur le site de la Conférence épiscopale à l’occasion des 207 ans d’indépendance du pays, Mgr Oscar Urbina Ortega a exhorté les Colombiens « à faire le premier pas vers la réconciliation avec Dieu, nos frères et avec la création ».

Dans l’interview à Radio Vatican, l’évêque s’arrête aussi sur la question du respect de l’environnement en Colombie : « Le pape visitera également le centre de la Colombie. Ce sera un scénario privilégié pour développer tout le discours de Laudato Si’… afin de corriger ce qui ne va pas. (…) Cet espace n’est pas le nôtre : c’est la propriété de la maison commune, et, comme le dit le pape, nous devons la protéger, la développer. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel