Faire un don
Président Evo Morales, Bolivie © L'Osservatore Romano

Président Evo Morales, Bolivie © L'Osservatore Romano

Bolivie: le pape reçoit le président Morales

La contribution de l’Eglise au progrès humain, social et culturel

Le pape François a reçu le président de la Bolivie, Evo Morales, au Vatican, pendant près d’une demi-heure, dans la matinée du 15 décembre 2017. Parmi les thèmes de cette visite : la contribution de l’Eglise au progrès humain, social et culturel du pays d’Amérique latine.

Le chef d’Etat a également rencontré le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, accompagné de Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les Etats.

D’après un communiqué du Saint-Siège, les échanges ont été l’occasion de souligner « la contribution que l’Eglise a donnée et continue à assurer en faveur du progrès humain, social et culturel de la population du pays ».

Il a également été question de « l’actualisation de l’accord-cadre entre le Saint-Siège et la Bolivie » ainsi que de « thèmes actuels d’intérêt commun ».

D’après les journalistes présents sur place, le président Morales a salué le pape en lui disant qu’il semblait « rajeuni ». « Oui, tout le monde me le dit, le travail fait du bien », a répondu le pape.

Il ne s’agissait pas de la première visite du président bolivien au Vatican : il avait déjà été reçu par le pape argentin le 15 avril 2016, dans le cadre d’un symposium organisé par l’Académie pontificale des sciences sociales avec les mouvements sociaux. De même, ils s’étaient rencontrés dans le petit Etat le 28 octobre 2014.

Le président Morales avait ensuite accueilli le pape François lors de sa visite apostolique dans son pays, du 8 au 10 juillet 2015.

Le 17 mai 2010, Evo Morales, en fonction depuis 2006, avait été reçu par Benoît XVI, échangeant avec lui sur la « protection de l’environnement » et la « défense des droits des plus faibles ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel