Faire un don
Le pape écrit © Vatican Media

Le pape écrit © Vatican Media

Allemagne : le pape écrit aux catholiques pour encourager une vraie réforme

Une communauté ne peut pas sortir de ses problèmes toute seule

Dans une lettre adressée directement aux catholiques allemands, le pape François encourage une vraie réforme pour sortir de la crise actuelle de l’Eglise d’Allemagne.

A une époque de « changement », qui soulève « des questions nouvelles et anciennes », il faut « un débat », estime le pape dans cette lettre rendue publique le 29 juin 2019, pour accompagner le chemin synodal décidé par les évêques du pays. Il s’agit de travailler notamment sur les abus sexuels, le vieillissement des communautés, le manque de vocations, le rejet de la doctrine sexuelle catholique, le style de vie des prêtres.

Le pape, note Vatican News, n’offre pas de solutions toutes faites, mais il appelle à l’unité : « Chaque fois qu’une communauté ecclésiale a cherché à sortir de ses problèmes toute seule, en faisant seulement confiance en ses propres forces, en ses méthodes et en son intelligence, elle a fini par multiplier et nourrir les maux qu’elle voulait dépasser. »

Dans un contexte de « dépérissement de la foi… non seulement au niveau spirituel, mais aussi social et culturel », il salue le « sens de corresponsabilité et de générosité » des catholiques allemands, ainsi que leurs efforts œcuméniques.

Le pape invite à laisser de la place à l’Esprit Saint afin de favoriser « des processus qui nous construisent comme peuple de Dieu au lieu de chercher des résultats immédiats avec des conséquences prématurées et médiatiques ».

Au fil du texte, il dénonce la tentation de « croire que la meilleure réponse à de nombreux problèmes et aux manques existants soit de réorganiser, changer les choses… pour ordonner et rendre la vie ecclésiale plus facile en l’adaptant à la logique actuelle ou à celle d’un groupe particulier ».

Il plaide pour une « conversion pastorale » qui ne souffre ni adaptation ni traditionalisme : l’évangélisation, écrit-il, « n’est pas une tactique de repositionnement de l’Eglise dans le monde d’aujourd’hui », ni « une tentative de retrouver des habitudes et des pratiques qui avaient du sens dans d’autres contextes culturels ».

Pour le pape François, les objectifs d’une vraie réforme sont donnés par les Béatitudes : se mettre en mouvement pour rencontrer les frères et sœurs des périphéries, en évitant de finir « isolé dans ses particularités ». « Les défis qui nous attendent, les questions variées et les demandes qui émergent, ne peuvent pas être ignorées ou cachées, mais doivent être affrontées en faisant attention aussi bien à ne pas rester bloqué en elles qu’à ne pas les perdre de vue, en réduisant nos horizons et la réalité », conclut-il.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel