Journée internationale d’intercession pour la paix en Terre Sainte

Print Friendly, PDF & Email

L’occasion de « se rencontrer et fixer ensemble le regard sur Jésus Christ »

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Vendredi 29 janvier 2010 (ZENIT.org) – Dimanche prochain, 31 janvier, à l’occasion de la commémoration de Saint-Jean Bosco, aura lieu la deuxième édition de la « Journée internationale d’intercession pour la paix en Terre Sainte », rappelle la congrégation des salésiens sur leur site d’information, l’ANS

L’initiative s’adresse à tous les chrétiens et prévoit au fil de la journée de nombreuses célébrations et adorations eucharistiques aux quatre coins du monde.  

A cette occasion, Mgr Fouad Twal, patriarche latin de Jérusalem, et Mgr Mario Toso, salésien, secrétaire du Conseil pontifical justice et paix, ont adressé un message aux participants. 

En rappelant les paroles prononcées par le Pape lors de son voyage en Terre Sainte, Mgr Twal a souligné l’importance de la prière communautaire des chrétiens, capable de contribuer d’une manière concrète aux progrès dans le processus de paix. 

« Toute initiative où, unis ensemble dans la prière dans une intention particulière, nous nous adressons à Dieu comme ses fils, ne peut qu’être une raison d’espérance et de confiance », souligne-t-il, rappelant la « force particulière » de la prière communautaire. 

Le patriarche a remercié et béni les promoteurs de l’initiative et tous les participants, en soulignant en même temps que la paix est « un don, aussi précieux que fragile ». 

Face aux nombreux conflits et injustices présents dans le monde, Mgr Toso a rappelé pour sa part, dans son message, « le rôle et la vocation des chrétiens comme opérateurs de paix », soulignant que cette dernière « ne peut toutefois pas être uniquement le fruit de l’engagement des hommes ». 

« Elle est un don de Dieu, elle est le fruit de la foi en Dieu ». D’où toute l’importance spéciale de la ‘Journée internationale d’intercession pour la paix’ pour se rencontrer et fixer ensemble le regard sur Jésus Christ, ajoute-t-il ». 

En conclusion, Mgr Toso, rapporte l’ANS, a indiqué aux jeunes le chemin pour être de véritables artisans d’un avenir de justice et de paix, leur demandant de « persévérer dans la prière, puisque comme l’enseignait saint Jean Bosco, qui a beaucoup aimé les jeunes » et que les salésiens commémorent aujourd’hui, « ceux qui prient s’occupent de la chose la plus importante ! ». 

L’année dernière, la Journée pour la paix en Terre Sainte a vu plus de 700 évènements réalisés dans plus de 500 villes du monde.

L’initiative a été lancée par des groupes de jeunes de Terre Sainte et d’Italie, en particulier par l’Apostolat « Jeunes pour la Vie », par l’Association des ‘Papaboys’, par les groupes de Rassemblement eucharistique et par les Chapelles d’adoration perpétuelle. 

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel