Cracovie : Procès rogatoire pour la béatification de Jean-Paul II

Print Friendly, PDF & Email

Ouverture solennelle ce 4 novembre

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Vendredi 4 Novembre 2005 (ZENIT.org) – Les témoins polonais pour la béatification et la canonisation de Jean-Paul II – Karol Wojtyla – seront écoutés par un tribunal institué aujourd’hui à Cracovie, en la fête de saint Charles Borromée, saint patron du pape Wojtyla: pendant tout le pontificat, le 4 novembre a en effet été jour férié au Vatican pour cette raison.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu lors de la prière des vêpres, à 17 h 30, en la cathédrale du Wawel. A Rome, le tribunal diocésain a ouvert le procès le 28 juin dernier, au Latran, cathédrale des papes. Y participaient le cardinal Franciszek Macharski, ancien métropolite de Cracovie, le cardinal Marian Jaworski, archevêque majeur de Lviv des Latins, des représentants des ordres religieux et des milliers de fidèles.

Le postulateur de la cause, Mgr Slawomir Oder, a remis la nomination comme vice postulateur au père Stefan Rylko, CRI, avant les vêpres. Deux membres de la commission historique ont également été nommés: le P. Jacek Urban et le P. Grzegorz Ryl.

Les travaux de ce procès rogatoire seront guidés par Mgr Tadeusz Pieronek, juge délégué par l’archevêque, Mgr Stanislas Dziwisz. Le vice président du tribunal est le P. Andrzej Sclber. Le promoteur de la justice, est le P. Piotr Majer, et les trois notaires, les PP. Andrzej Wójcik, Miroslaw Czapla et Stanislas Molendys.

Tous les membres du tribunal ont juré « d’accomplir leur charge fidèlement et de façon diligente », ainsi que de « maintenir le secret sur les dépositions des témoins » ; de même, l’archevêque, Stanislas Dziwisz, premier juge du diocèse, et « de iure » président du tribunal rogatoire.

La lettre du cardinal Camillo Ruini, vicaire du pape pour Rome, et président du tribunal romain, a été lue ensuite. Il demande au métropolite de Cracovie d’instituer un tribunal pour écouter les témoins de Pologne.

La musique de ces vêpres a été composée spécialement par Robert Tyrala, et la prière a commencé par l’antique chant polonais: « Gaude Mater Polonia ». Une célébration marquée aussi par le chant du « Ego sum Pastor Bonus », particulièrement significatif pour caractériser le ministère de Jean-Paul II.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel