Afrique: “La carte de la faim. Pour ne pas oublier”

Print Friendly, PDF & Email

Initiative de l’agence Fides

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, Jeudi 9 Janvier 2002 (ZENIT.org) – « Pour ne pas oublier les 30 millions de personnes qui souffrent de la faim en Afrique, l’Agence Fides donnera dans les semaines à venir une carte de la faim en Afrique, pays par pays”, annonce l’agence aujourd’hui Fides.

“Alors que le monde concentre son attention sur la situation dramatique au Moyen-Orient et sur les risques d’une nouvelle guerre, un massacre silencieux est en cours, dans l’indifférence générale”, remarque cet organisme de la congrégation pour l’Evangélisation des Peuples.

Le 15 janvier, Fides fera le point sur la situation dramatique en Ethiopie et en Erythrée: En Ethiopie, 11 millions de personnes, et 2 millions en Erythrée souffrent actuellement de la famine et du manque d’infrastructures pour la production et la distribution de nourriture. En mars/avril, on prévoit qu’il n’y aura plus de réserves suffisantes dans les entrepôts du gouvernement et des organisations humanitaires.

Le 24 janvier, Fides présentera l’Angola: Des centaines de milliers d’anciens membres de l’UNITA se sont rendus au gouvernement, mais vivent actuellement dans des camps d’accueil où la nourriture est insuffisante. L’Eglise a participé au plan d’aide au retour de plusieurs milliers d’entre eux dans leurs villages. Mais plus de dix millions de mines sont disséminés dans les champs. Il faudra encore plusieurs années pour que de vastes régions du Pays puissent être cultivées.

Le 5 février, Fides fera le tour du Mozambique. La grave famine qui a touché de vastes régions du Pays, a fait des dégâts très grands aux cultures: plusieurs centaines de milliers de personnes sont au bord de la famine.

Enfin, le 20 février, ce sera le Sud du continent africain avec le Zimbabwe, le Malawi, le Lesotho, et la Zambie. On estime que 14 millions de personnes y meurent de faim actuellement. La sécheresse a frappé la région, aggravée par la situation politique du Zimbabwe, grenier de la région, et où la production agricole a été limitée. La famine touche ces pays déjà décimés par le sida, la malaria et la tuberculose, la sous-alimentation augmentant la diffusion des maladies, souligne Fides.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel