Faire un don

Vietnam : Le P. Nguyên Van Ban nommé évêque du diocèse de Ban Mê Thuôt

Il était professeur d’Ecriture sainte au grand séminaire de Nha Trang

 

ROME, Lundi 23 février 2009 (ZENIT.org) – Au Vietnam, un prêtre de Quy Nhon, le  P. Vincent Nguyên Van Ban, est nommé évêque du diocèse de Ban Mê Thuôt, a annoncé samedi la salle de presse du Saint-Siège. « Eglises d’Asie » (EDA), l’agence des Missions étrangères de Paris (MEP), présente le nouvel évêque.

Dans la matinée du 21 février 2009, le Bureau de presse du Saint-Siège a annoncé la nomination épiscopale par le pape Benoît XVI d’un prêtre du diocèse de Quy Nhon, le P. Vincent Nguyên Van Ban, jusqu’ici professeur d’Ecriture sainte au grand séminaire de Nha Trang et chargé de la formation sacerdotale dans son diocèse. Il devient le nouvel évêque du diocèse de Ban Mê Thuôt, sur les Hauts plateaux du Vietnam du centre. Comme le rappelle l’évêque de Nha Trang, administrateur apostolique du diocèse pendant la vacance du siège, dans une lettre envoyée aux fidèles de Ban Mê Thuôt, le jour de la nomination, voilà près de trois ans que le diocèse attendait cette nomination, depuis la démission, le 17 mai 2006, de l’ancien évêque, Mgr Joseph Nguyên Tích Dúc.

L’évêque nommé est né le 25 novembre 1956 dans la ville côtière de Tuy Hoa, près de Quy Nhon. Il accomplit ses études secondaires au petit séminaire de Quy Nhon de 1968 à 1975. La suite de sa formation se déroula pendant la période troublée qui suivit l’unification du Vietnam de 1975 dans un centre de formation du diocèse servant de grand séminaire. Ses études se prolongèrent jusqu’en 1988 et il lui fallut attendre encore cinq ans avant d’être ordonné prêtre en 1993.

Après trois ans de ministère pastoral dans sa paroisse natale de Tuy Hoa, en 1996, il fut envoyé en France, à l’Institut catholique de Paris, pour poursuivre sa formation. Après un an d’apprentissage de la langue française, il entama des études de théologie biblique. Il obtint son diplôme de maîtrise en 2005, date à laquelle il revenait au Vietnam. Auparavant, il s’était profondément intégré à la vie religieuse de l’Eglise de France, participant même à un pèlerinage de Vézelay à St Jacques de Compostelle. De retour dans son diocèse, il fut chargé de la formation des séminaristes et nommé professeur d’Ecriture sainte au grand séminaire interdiocésain de Nha Trang. Récemment il avait participé, avec deux évêques du Vietnam, au XIIe synode des évêques à Rome.

Le diocèse de Ban Mê Thuôt (ancien nom de la ville aujourd’hui officiellement appelée Buôn Ma Thuôt) compte 339 000 fidèles catholiques pour une population de 2 520 000 habitants, ce qui représente un pourcentage de catholiques plus important que le pourcentage moyen du Vietnam (1). Les 99 paroisses du diocèse sont desservies par un clergé de 106 prêtres dont 93 sont diocésains. On compte 48 religieux dont 13 prêtres, et 350 religieuses. Le diocèse, très vaste, recouvre la province de Dac Lac et de Dac Nông et s’étend sur une partie de la province de Binh Phuoc.

L’évangélisation chrétienne des Hauts plateaux du Centre Vietnam, alors uniquement habités par des ethnies montagnardes, fut entamée en 1844 sous l’impulsion de Mgr Étienne Théodore Cuenot. Le premier diocèse fondé dans la région fut celui de Kontum en 1932, avec Mgr Janin comme premier évêque. C’est lui qui, en 1934, vint visiter la région de Ban Mê Thuôt et y fonda la première communauté catholique avec une cinquantaine de chrétiens et une petite chapelle rudimentaire. La nouvelle chrétienté ne cessa par la suite de se développer et d’essaimer aux alentours. Vers le milieu des années 1950, l’arrivée d’un grand nombre de Vietnamiens, dont de nombreux réfugiés du Nord Vietnam, favorisera grandement le développement de la région et de la communauté catholique. De nombreuses paroisses se créèrent et en 1959, une grande église fut élevée à Ban Mê Thuôt.

Le 22 juin 1967, le pape Paul VI érigeait le nouveau diocèse de Ban Mê Thuôt dont Mgr Pierre Nguyên Huy Mai fut le premier évêque.

(1)  Les catholiques représentent environ 7 % de la population du Vietnam.

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel