Faire un don
Université pontificale grégorienne @ Wkimedia commons / Gobbler

Université pontificale grégorienne @ Wkimedia commons / Gobbler

Université grégorienne : premier master en protection des mineurs

Avec des étudiants du monde entier

Le premier master au monde en protection des mineurs a été présenté le 5 octobre 2018 à l’Université pontificale grégorienne, indique Vatican News en italien. Initié par le Centre pour la protection des mineurs de cette même université, il a pour objectif de former des ressources humaines compétentes pour reconnaître, prévenir et éradiquer le fléau des abus.

Les premiers à obtenir une licence en protection des mineurs seront des étudiants du Kenya, du Nigeria, de Croatie, de Croatie, d’Espagne, de Slovaquie, de Birmanie et du Tonga. Le cours dure deux ans et offre quatre spécialisations différentes : théologie, droit canonique, éducation et psychologie/psychothérapie.

« Cette licence aura une grande pertinence pratique et pas seulement théorique », a expliqué le père Hans Zollner, président du Centre pour la protection des mineurs. « Nous voulons contribuer à la création de ressources humaines de premier ordre pour la protection des mineurs… L’Église doit faire les comptes avec son passé et son présent, a-t-il poursuivi, et faire tout ce qui est en son pouvoir pour promouvoir la justice et accorder une juste attention aux institutions, aux paroisses et aux écoles catholiques afin que les jeunes soient en sécurité. »

L’Église, a expliqué aussi le père Zollner, a pris le chemin de la transparence et doit continuer dans cette voie : « Cette transparence découle certainement du mandat du pape lui-même, de la collaboration avec la Commission pontificale pour la protection des mineurs, de nos activités éducatives, du Centre pour la protection des mineurs. »

Le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich, est également intervenu lors de la cérémonie marquant l’ouverture du master : il a garanti un soutien financier au Centre pour la protection des mineurs de la part de l’archidiocèse de Munich et de Freising. « Les scandales d’abus, a-t-il dit, qui ont plongé l’Église dans l’une de ses crises les plus graves au niveau mondial soulèvent de nombreuses questions et défis pour l’avenir. C’est exigeant, fatigant, mais en même temps sans alternative. Nous devons aider ensemble à promouvoir une variété d’initiatives constructives et à créer des synergies. »

« Nous devons nous concentrer sur deux choses essentielles, a poursuivi le cardinal. Premièrement, l’Église doit montrer qu’elle est un lieu sûr pour les enfants. Deuxièmement, les jeunes veulent une Église qui soit une communauté ouverte, transparente et inclusive, et c’est notre devoir de le faire. »

Pour sa part, Elizabeth J. Letourneau, directrice du Moore Center for the Prevention of Child Sexual Abuse, de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, aux États-Unis, a dit que « la formation des professionnels aux techniques de protection de l’enfance est essentielle pour le développement de stratégies de prévention plus larges ». « L’abus sexuel sur mineurs, a-t-elle dit, est un problème de santé publique que l’on peut prévenir, mais le monde continue de s’y attaquer presque exclusivement a posteriori, en accordant une attention particulière à la justice pénale et aux services aux victimes. »

Pour souligner l’ouverture d’un nouveau programme à l’Université pontificale grégorienne, un spectacle musical dédié aux victimes d’abus a eu lieu le 6 octobre dernier dans l’église Saint-Ignace, à Rome, indique la même source. Intitulé « Transformation » et réalisé par Konstantia Gourzi, le spectacle est produit par l’archidiocèse de Munich et Freising, et interprété par le Chœur d’enfants de l’Opéra national de Bavière, des musiciens de l’Orchestre national de Bavière, des danseurs et des danseuses.

Avec une traduction d’Océane Le Gall

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel