Faire un don
Session inaugurale du Synode sur l'Amazonie, 7 octobre 2019 © Vatican Media

Session inaugurale du Synode sur l'Amazonie, 7 octobre 2019 © Vatican Media

Synode pour l’Amazonie : «Une conversion intégrale pour une écologie intégrale»

Présentation du document final

Une conversion intégrale est nécessaire pour une écologie intégrale », fait observer le cardinal Hummes qui a présenté le document final du synode.

Le document final du synode pour l’Amazonie et l’élection des membres du conseil post-synodal, ont eu lieu lors de la 15e congrégation générale, en présence du pape François et de 182 pères synodaux, dans l’après-midi du vendredi 25 octobre 2019, indique le Saint-Siège, en italien.

C’est le cardinal Claudio Hummes, rapporteur général du Synode et président du Réseau ecclésial pan-amazonien (REPAM), qui a présenté le document final.

Le cardinal brésilien a souligné le « travail considérable » accompli par la Commission pour la rédaction du document, ainsi que par les groupes linguistiques : de nombreuses modifications ont été apportées à la première mouture.

Pour le cardinal Hummes, « le texte se greffe sur un moment d’urgence écologique » qui implique « d’agir et de ne pas différer ».

« La préservation de l’Amazonie est fondamentale, a-t-il souligné, pour la santé de la planète et l’Église en est consciente, consciente du fait qu’une conversion intégrale est nécessaire pour une écologie intégrale. En effet, l’Église écoute le cri des peuples d’Amazonie et le cri de la terre, qui sont le même cri, expression aussi d’une grande espérance. »

Il a aussi fait observer que « le synode sert à établir une communion ecclésiale avec Pierre et sous la direction du pape ».

Demain matin, samedi 26 octobre, les pères synodaux se consacreront à une relecture personnelle du texte. Il procéderont au vote sur le texte dans l’après-midi, au cours de la 16e Congrégation générale.

Enfin, conformément à la tradition des assemblées synodales, le pape a offert un cadeau spécial à tous les participants au Synode: la médaille du Pontificat pour l’année 2019 représentant l’Amazone.

Auparavant le synode avait élu le « conseil post-synodal » : 13 membres pour la mise en œuvre de l’Assemblée extraordinaire sur l’Amazonie, élus à la majorité absolue, avec pour tâche de veiller à la mise en œuvre des indications du synode.

Leurs noms représentent les principaux pays qui composent la région: 4 viennent du Brésil, 2 de Bolivie, 2 de Colombie, 2 du Pérou, 1 des Antilles, 1 du Venezuela et 1 de l’Équateur.

A ces membres élus s’en ajouteront trois autres, de nomination pontificale.

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel