Faire un don
Mgr Dario Vigano © Zenit

Mgr Dario Vigano © Zenit

Secrétariat pour la communication : démission de Mgr Viganò

Il reste au sein du dicastère comme assesseur

Le pape François a accepté la démission de Mgr Dario Edoardo Viganò de son poste de préfet du Secrétariat pour la communication (SPC), ce 21 mars 2018. Une décision, explique Mgr Viganò dans une lettre, voulue pour ne pas entacher ou retarder le processus de réforme.

Dans une déclaration publiée en milieu de journée, le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Greg Burke, précise que jusqu’à la nomination d’un nouveau préfet, c’est le secrétaire – numéro 2 – du dicastère, Mgr Lucio Adrián Ruiz, qui le dirigera.

Cette démission intervient quelques jours après une polémique autour d’une lettre de Benoît XVI à Mgr Viganò : lors de la présentation d’une collection d’ouvrages sur la théologie du pape François, le préfet n’avait lu qu’une partie de cette lettre, omettant le passage où le pape émérite regrettait la contribution d’un théologien allemand qui a manifesté son opposition au magistère de Jean-Paul II et ensuite de son propre pontificat.

« Ces derniers jours, écrit Mgr Viganò dans sa lettre de démission, ont été soulevées de nombreuses polémiques autour de mes actes, qui, au-delà des intentions, déstabilisent le grand travail complexe de réforme que vous m’aviez confié en juin 2015. »

Il ajoute : « Dans le respect des personnes qui ont travaillé avec moi ces années et pour éviter que ma personne puisse de quelque façon que ce soit retarder, causer du tort ou même bloquer tout ce qui a été établi dans le Motu Proprio … du 27 juin 2015, et surtout, par amour de l’Eglise et de vous, Saint-Père, je vous demande d’accueillir mon désir de me mettre à l’écart en me rendant, si vous le désirez, disponible pour collaborer d’autres manières. »

« Je crois, conclut Mgr Viganò, que ma mise à l’écart sera pour moi une occasion féconde de renouvellement ou, rappelant la rencontre de Jésus avec Nicodème (Jn 31,1), un temps où apprendre à ‘renaître d’en haut’. Du reste, ce n’est pas l’Eglise des rôles, que vous nous avez enseignée à aimer et à vivre, mais celle du service, style que j’ai toujours cherché à vivre. »

Le pape le nomme assesseur au sein du même dicastère

Dans une lettre publiée le même jour, le pape François accepte en ces termes : « Suite à nos récentes rencontres et après avoir réfléchi longuement et pesé attentivement les motivations de votre demande, … je respecte votre décision et j’accueille, non sans quelque lassitude, votre démission de préfet. »

« Je vous demande de continuer en restant au sein du Dicastère, vous nommant assesseur pour le Dicastère de la communication afin de pouvoir donner votre contribution humaine et professionnelle au nouveau préfet (et) au projet de réforme voulu par le Conseil des cardinaux ». Une réforme, note le pape, qui atteint sa conclusion avec l’incorporation imminente de L’Osservatore Romano et de la typographie vaticane au sein du système de communication.

Le pape salue le « grand engagement » et le « style de confrontation disponible et de docilité » de Mgr Viganò avec les collaborateurs de la curie et il souligne que « la réforme de l’Eglise n’est pas avant tout un problème d’organigrammes mais plutôt l’adoption d’un esprit de service ». Il remercie le préfet démissionnaire pour son « humilité » et son « profond sensus ecclesiae« .

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel