Faire un don
Mgr Giampietro Dal Toso, secrétaire de Cor Unum, capture CTV

Mgr Giampietro Dal Toso, secrétaire de Cor Unum, capture CTV

Œuvres pontificales missionnaires : garder « la conscience missionnaire » vivante

Intervention de Mgr Dal Toso devant les directeurs nationaux

Les Œuvres pontificales missionnaires (OPM) sont « un réseau mondial au service du Saint-Père pour soutenir la mission et les jeunes Églises par la prière et la charité », a déclaré Mgr Giovanni Pietro Dal Toso, président des OPM. « La grande mission des Œuvres pontificales missionnaires, a-t-il ajouté, consiste à tenir bien vivante la conscience missionnaire. »

Il est intervenu le 4 mars dernier dans le cadre du Cours de formation des directeurs nationaux des OPM de langue anglaise, réunis au Centre international d’Animation missionnaire (CIAM), en vue du Mois missionnaire extraordinaire d’octobre prochain, indique l’agence vaticane Fides le 5 mars 2019.

« Le soutien que nous offrons a une fonction très importante, a souligné le président : celle d’aider les missionnaires à ne pas se sentir seuls, mais à se sentir bien soutenus par toute l’Église. » « Toute l’Église est sujet d’évangélisation, a-t-il affirmé, et par suite aucun missionnaire n’est seul, mais il se trouve soutenu par le reste de la communauté chrétienne au nom de laquelle il accomplit sa mission. »

En œuvrant au sein des Œuvres pontificales missionnaires, a précisé l’archevêque, « rappelons-nous que nous parlons d’un charisme ». Il a utilisé ce terme pour expliquer que les « Œuvres pontificales missionnaires ne seraient pas compréhensibles sans l’inspiration de l’Esprit Saint ».

« Ce charisme, ce don de l’Esprit Saint, a-t-il poursuivi, constituent une manière concrète de participer à la subjectivité de l’Église dans l’accomplissement du mandat missionnaire. L’Église est promotrice de l’Évangélisation en tant que corps fait de membres. »

En parlant de la structure des OPM, Mgr Dal Toso a souligné qu’elles « sont autant universelles que locales ». « Elles sont coordonnées au niveau universel par les quatre secrétariats internationaux, sous un unique président et confiées à la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, a-t-il expliqué. La dimension locale se manifeste dans le fait que nous disposons de quelque 120 directions nationales qui, à leur tour, soutiennent les directeurs diocésains. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel