Nigeria et Centrafrique: des “crimes honteux perpétrés dans des lieux de culte”

Appel du pape François à la fin des violences

Audience 09/08/2017, capture CTV

Audience 09/08/2017, capture CTV

Le pape François a dénoncé les “crimes honteux perpétrés dans des lieux de culte où les fidèles se rassemblent pour prier” au Nigeria et en Centrafrique, au terme de l’audience générale de ce mercredi, 9 août 2017, en la Salle Paul VI du Vatican.

Le pape a appelé à la fin de la haine et des violences, en disant en italien: “J’ai été profondément attristé par le massacre survenu dimanche dernier au Nigeria, à l’intérieur d’une église, où des personnes innocentes ont été tuées. Hélas, ce matin, il y a des nouvelles de violences homicides en République centrafricaine, contre les communautés chrétiennes. Je souhaite que cesse toute forme de haine et de violence et que ne se répètent plus des crimes aussi honteux, perpétrés dans des lieux de culte où les fidèles se rassemblent pour prier.”

Puis le pape a invité l’assemblée à prier avec lui: “Pensons à nos frères et soeurs du Nigeria et de République centrafricaine et rions pour eux tous ensemble: “Je vous salue Marie …”.”

Déjà, le Saint-Siège avait publié un télégramme de condoléances du pape pour le massacre au Nigeria, lundi dernier, 7 août 2017. Il serait dû à la criminalité locale et au trafic de drogue.

 

 

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!