Faire un don
Soeur Vanaja Jasphine, capture CGTN

Soeur Vanaja Jasphine, capture CGTN

Lutte contre la traite des personnes: hommage à sr Vanaja Jasphine

Cérémonie à Washington

Le Département d’État des Etats-Unis rend hommage à sœur Vanaja Jasphine, Missionnaire du Cœur immaculé de Marie et coordinatrice de la Commission diocésaine Kumbo pour Justice et Paix dans la région nord-ouest du Cameroun, engagée pour la lutte contre la traite des personnes, indique un communiqué de Louis L. Bono, Chargé d’Affaires à l’ambassade des Etats-Unis près le Saint-Siège, à Rome.

Cette lutte, on le sait, constitue une priorité indiquée par le pape François pour son pontificat : il a dénoncé la traite à plusieurs reprises comme un « crime contre l’humanité » et un « esclavage moderne ».

La religieuse missionnaire a été honorée, le 28 juin, par le Secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, et par Ivanka Trump à Washington.

Le Département d’Etat américain vient en effet de publier, le 27 juin 2017, son rapport 2017 sur la traite des personnes, annonce l’ambassade des Etats-Unis près le Saint-Siège, ce 30 juin.

« Le rapport présente une évaluation de ce que font les pays pour combattre le fléau de la traite des personnes (TIP). Le thème de cette année est ‘Améliorer la responsabilité pénale et relever les défis dans les efforts de poursuite », précise l’ambassade des Etats-Unis.

« Le Rapport TIP est un appel à l’action pour les gouvernements, les entreprises et les particuliers pour effectuer un changement en identifiant les risques associés aux achats qu’ils font, exigeant la responsabilité dans les chaînes d’approvisionnement, encourageant et renforçant des politiques qui interdisent la traite d’êtres humaines et les pratiques qui la facilite, et punissant ceux qui commettent ce crime », indique la même source.

« En même temps, ainsi qu’il est indiqué dans le Rapport TIP du 27 juin, le secrétaire Tillerson a aussi honoré les Héros du Rapport TIP 2017, huit hommes et femmes dont les efforts incessants ont eu un impact durable sur la lutte mondiale contre l’esclavage moderne. L’une d’entre elle est sœur Vanaja Jasphine, Sœur Missionnaire du Cœur immaculé de Marie et coordinatrice de la Commission diocésaine Kumbo pour Justice et Paix dans la région nord-ouest du Cameroun.

Sœur Jasphine a travaillé sans relâche pour informer les autorités et les responsables de la société civile, y compris ceux de la communauté religieuse et les partenaires des médias, sur la traite humaine, spécialement sur les modes de mouvements qui créent des vulnérabilités. Sœur Jasphine et son organisation ont identifié plus de 200 victimes camerounaises de la traite au Moyen Orient au cours de ces dernières années », souligne le communiqué de l’ambassade américaine près le Saint-Siège.

Le Rapport des Etats-Unis est disponible en ligne ici.

Avec une traduction de Constance Roques

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef du service en français de ZENIT qu'elle a créé en janvier 1999.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel