Faire un don
Saint Padre Pio © Wikimedia commons

Saint Padre Pio © Wikimedia commons

Italie : le card. Amato à la clôture du jubilé de Padre Pio

Centenaire de son arrivée à San Giovanni Rotondo

C’est le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, qui conclura l’année jubilaire pour le centenaire de l’arrivée de saint Padre Pio à San Giovanni Rotondo (Italie), le 28 juillet 2017, a indiqué l’agence catholique italienne SIR deux jours plus tôt.

Le cardinal présidera les deux liturgies qui concluront le jubilé : une messe à 11h30, dans l’église inférieure San Pio da Pietrelcina, avec la participation de l’archevêque de Manfredonia-Vieste-San Giovanni Rotondo, Mgr Michele Castoro, et du ministre provincial des Frères mineurs capucins, Maurizio Placentino ; et à 19h, l’inauguration et la bénédiction du « Lieu de la mémoire », en présence d’autorités religieuses, civiles et militaires.

À 20h, aura lieu une procession aux flambeaux suivie d’une œuvre musicale sur saint Padre Pio « Arriva lu Sand » (« Le saint arrive »). La ministre italienne pour la Simplification et l’Administration publique, Marianna Madia, et l’assesseur au Tourisme et à la Culture de la région des Pouilles, Loredana Capone, participeront à cette journée commémorative.

Padre Pio (1887-1968) a été béatifié le 2 mai 1999 par Jean-Paul II, qui l’a canonisé le 16 juin 2002.

Il naquit le 25 mai 1887 à Pietrelcina, dans l’archidiocèse de Bénévent. À 16 ans, le 6 janvier 1903, il entra au noviciat de l’Ordre des Frères Mineurs Capucins à Morcone, où il revêtit l’habit franciscain et prit le nom de Frère Pio. Une fois achevée l’année du noviciat, il fit profession en émettant les vœux simples et, le 27 janvier 1907, les vœux solennels.

Après l’ordination sacerdotale, qu’il reçut le 10 août 1910 à Bénévent, il resta dans sa famille jusqu’en 1916, pour des raisons de santé. En septembre de la même année il fut envoyé au couvent de San Giovanni Rotondo et il y demeura jusqu’à sa mort.

Enflammé de l’amour de Dieu et de l’amour du prochain, Padre Pio y accomplit une activité pastorale hors du commun, notamment par sa célébration de l’Eucharistie, qui attirait les foules. Il s’appliqua à soulager les souffrances et les misères de nombreuses familles, principalement par la fondation de l’hôpital « Casa Sollievo della Sofferenza », inauguré le 5 mai 1956.

Il accueillit, pendant plus de 50 ans, de très nombreuses personnes qui accouraient à son confessionnal. Malade les dernières années de sa vie, il s’éteignit le 23 septembre 1968, à l’âge de 81 ans.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel