Faire un don
Equipe des transplantations @ ospedalebambinogesu.it

Equipe des transplantations @ ospedalebambinogesu.it

Hôpital pédiatrique « Bambino Gesù » : dépassé le seuil de 1 000 transplantations

Un hommage aux familles pour le don d’organes

Le seuil de 1 000 transplantations d’organes a été dépassé à l’Hôpital pédiatrique du Vatican « Bambino Gesù« , indique un communiqué de l’hôpital.

Avec les trois interventions faites le 20 novembre 2019 (2 transplantations de reins et une du foie), depuis 1986 le nombre de transplantations effectuées dans l’Hôpital Pédiatrique du Saint Siège est arrivé à 1002 : 419 de reins, 330 du cœur/des poumons, 252 du foie et une d’intestin.

Le premier organe à être transplanté, en 1986, fut un cœur destiné à un enfant de 11 mois. En 1993 ce fut la transplantation d’un rein ; en 2008 celui d’un foie et en 2010 celui d’un intestin. Grâce aux progrès de la médecine et à la mise au point de techniques toujours plus sophistiquées, le pourcentage de survie des patients transplantés au « Bambino Gesù » est en progression continuelle. A cinq années après la transplantation il est de 88% pour celui qui a reçu un nouveau cœur ; de 98% pour un rein ; de 96% pour le foie.

L’hôpital pédiatrique du Saint Siège est actuellement la seule structure pédiatrique d’Europe capable de répondre avec diverses techniques opératoires aux besoins de tous les types de transplantation, y compris avec des interventions entre vivants (pour le rein et le foie), et de plusieurs organes grâce à la gestion intégrée de toutes le phases du processus (candidature du patient, gestion médicale de la période en liste d’attente, options et interventions chirurgicales, suivi).

En plus des transplantations d’organes (cœur, poumon, foie, intestin, reins, pancréas), sont effectuées des transplantations de cellules et de tissus (cornée, membranes amniotiques, valve aortique) et implants de cœurs artificiels. En 2018, ont été exécutées 186 transplantations de moelle ; 29 de cornée, 39 de valve aortique, 5 de membranes amniotiques et 8 implantations de cœur artificiel.

En parallèle avec la recherche sur les tumeurs et l’accueil des familles, une campagne de société « Le futur est une histoire d’enfants » que l’hôpital pédiatrique a lancé à l’occasion des 150 ans de sa fondation est dédiée à l’activité de transplantation.

« Plus de mille transplantations : c’est un résultat qui nous remplit de fierté parce que tous ces enfants ont eu une nouvelle possibilité de vie », confie le Docteur Luca Dello Strologo, responsable de l’Unité clinique de transplantation rénale du « Bambino Gesù ».

Il rend hommage aux familles qui, tout en affrontant la souffrance du deuil, choisissent de donner des organes de leurs enfants: « Après 33 ans d’activités toujours plus intenses, les données sur la survie de nos petits patients sont encourageantes, bien que de nombreuses transplantations soient effectuées sur des enfants dont la situation clinique au départ est extrêmement grave et complexe. Tout cela est possible surtout grâce à toutes ces familles qui par les dons des organes, malgré la douleur de leur perte, font de sorte que d’autres vies d’enfants puissent être sauvées, et ensuite grâce au travail d’une équipe très unie qui inclue le personnel médical, les infirmières et le Centre National de Transplants qui coordonne l’activité sur tout le territoire italien ».

About Hugues de Warren

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel