Faire un don
Messe à l'aérodrome de Maquehue, Temuco, Chili © Vatican Media

Messe à l'aérodrome de Maquehue, Temuco, Chili © Vatican Media

Chili : le pape déjeune avec des mapuches

Il rencontre les habitants de la région de l’Araucania, à Temuco

Le pape François a déjeuné avec une dizaine d’autochtones – mapuches – et d’habitants de la région chilienne de l’Araucania, ce 17 janvier 2018, au troisième jour de sa visite au Chili.

Il s’est en effet rendu à Temuco, à quelque 600 km au sud de la capitale Santiago, dans le cadre de son 22e voyage apostolique qui inclura aussi le Pérou. Temuco est située en terre mapuche et est le théâtre d’un conflit parfois violent entre mapuches et colons.

Après avoir célébré la messe sur l’aérodrome de Maquehue, le pape a rejoint la Maison “Madre de la Santa Cruz” pour déjeuner avec Mgr Héctor Eduardo Vargas Bastidas, évêque de Temuco et avec des habitants de la région. Parmi ces convives : huit Indiens mapuches de diverses communautés, dont des agriculteurs, ainsi qu’une victime de la violence rurale, un colon d’une famille suisse-allemande et un immigrant haïtien.

Dans la matinée, le pape avait offert la messe « pour tous ceux qui ont souffert et qui sont morts, et pour ceux qui, chaque jour, portent sur les épaules le poids de nombreuses injustices ». « Cherchons, en revanche, le chemin de la non-violence active », avait-il encouragé dans son homélie.

Le pape argentin s’est ensuite rendu dans la chapelle de l’Institut, pour rencontrer 40 religieuses de la maison, des prêtres âgés et des supérieurs de congrégations religieuses présentes dans le diocèse. Il leur a offert une faïence italienne d’Albisola bleue et blanche, représentant “Notre Dame de la Miséricorde”, apparue à Antonio Botta à Savone, en 1536.

La journée du pape devait se poursuivre à Santiago, au sanctuaire de Maipù, où il devait rencontrer les jeunes.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel