Canonisation de Mère Teresa de Calcutta le 4 septembre 2016

Quatre autres canonisations les 15 juin et 16 octobre

Mère Teresa reçoit le Prix Nobel de la Paix 1979, Capture

Mère Teresa reçoit le Prix Nobel de la Paix 1979, Capture

Mère Teresa de Calcutta (Anjezë – Agnès – Gonxha Bojaxhiu, 1910-1997) sera canonisée à Rome le 4 septembre 2016, comme nous l’annoncions le 18 décembre dernier : la confirmation est arrivée ce mardi matin, 15 mars 2016, lors de la tenue du consistoire ordinaire public, c’est-à-dire une réunion des cardinaux à propos de canonisations. Ce sera la veille de l’anniversaire de sa « naissance au Ciel », le 5 septembre 1997.

Après l’angélus du dimanche 6 mars, le pape François a exprimé ce vœu pour les quatre religieuses de la communauté fondée par Mère Teresa, les Missionnaires de la charité, tuées au Yémen, affirmant en substance que Mère Teresa était déjà « au ciel », une « pré-canonisation » si l’on peut dire : « Que Mère Teresa accompagne au paradis ses filles martyres de la charité et qu’elle intercède pour la paix et pour le respect sacré de la vie humaine. »

Mère Teresa avait été béatifiée par Jean-Paul II le 19 octobre 2003, Journée mondiale des missions, avec une dispense des trois ans suivant la mort pour le début de l’enquête canonique.

Dans son homélie, il disait : « Rendons louange à cette petite femme qui aimait Dieu, humble messagère de l’Évangile et inlassable bienfaitrice de l’humanité. Nous honorons en elle l’une des personnalités les plus importantes de notre époque. Accueillons-en le message et suivons-en l’exemple. »

Le pape François avait donné son feu vert à la publication d’un décret de la Congrégation pour les causes des saints reconnaissant un miracle, survenu au Brésil en 2008, comme dû à Mère Teresa, jeudi 17 décembre, jour de son anniversaire.

Une messe d’action de grâce pour cette reconnaissance a été célébrée à Calcutta, à la Maison mère des Missionnaires de la charité, par Mgr Thomas D’Souza, archevêque de Calcutta.

La joie de Mère Teresa était “la forme la plus élevée de sa charité”, a fait pour sa part observer Mgr Francesco Follo, Observateur permanent du Saint-Siège à l’UNESCO, à Paris, réagissant dans Zenit à la nouvelle de sa prochaine canonisation.

La date de cette canonisation coïncide avec le Jubilé des opérateurs et des volontaires de la Miséricorde.

Le consistoire a été l’occasion de fixer deux autres célébrations, pour quatre canonisations, les dimanches 5 juin et 16 octobre.

Canonisations « européennes »

Dimanche 5 juin 2016, le pape François canonisera deux bienheureux de Pologne et de Suède : un religieux polonais, Stanislas de Jésus et Marie (Jan Papczynski, 1631-1701), Serviteur de Marie Immaculée, une communauté qu’il a fondée ; il avait été béatifié par Benoît XVI en 2007 ;

et la religieuse suédoise, Élisabeth Hesselblad (1870-1957), fondatrice de l’Ordre du Très Saint Sauveur, dit de “Sainte-Brigitte”, une pionnière de l’œcuménisme; elle a été déclarée “Juste parmi les Nations” par le Mémorial de Yad Vashem en 2004 pour avoir caché des juifs dans son couvent de Rome durant la Seconde Guerre mondiale ; elle avait été béatifiée à Rome par Jean-Paul II pendant le Grand Jubilé de l’An 2000.

Canonisations « latino-américaines »

Dimanche 16 octobre 2016, le pape François canonisera deux bienheureux du Mexique et d’Argentine : un jeune Mexicain de 15 ans, José Luis Sanchez del Rio (1913-1928), martyr de la persécution anticatholique qui a sévi au Mexique au début du XXe s., déclaré bienheureux en tant que martyr en 2004 par le pape Jean-Paul II ;

et le prêtre argentin José Gabriel del Rosario Brochero (1840-1914), béatifié en 2013 : le pape François a évoqué la béatification du « Curé Brochero », après l’angélus du 15 septembre 2013. Il saluait en lui un « pionnier des périphéries », qui allait par monts et par vaux, sur sa mule, rencontrer les habitants de sa paroisse. La brièveté du délai entre la reconnaissance de deux miracles pour la béatification et pour la canonisation est assez exceptionnelle.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!