Visiblement ému, Jean-Paul II béatifie Mère Teresa de Calcutta

En présence d’une foule considérable

CITE DU VATICAN, dimanche 19 octobre 2003 (ZENIT.org) – Visiblement ému, mais heureux, le pape Jean-Paul II a proclamé ce dimanche Mère Teresa de Calcutta, bienheureuse. Le Saint Père a reconnu en présence des quelque 300.000 personnes venues assister à la béatification qu’il avait toujours senti la fondatrice des Missionnaires de la Charité proche de lui.

L’Eglise célébrait également aujourd’hui la Journée Mondiale des Missions. Le pape a béatifié Mère Teresa (1910-1997) au cours de l’eucharistie qu’il a présidée, Place Saint Pierre, en présence de plus de cent cardinaux et de nombreux évêques présents à Rome à l’occasion du 25ème anniversaire de son pontificat. La cérémonie a eu lieu sous un soleil radieux.

Quelque cinq cents sœurs de Mère Teresa, dans leur sari bleu et blanc, étaient venues participer à la béatification de leur fondatrice. Les premiers rangs devant l’autel avaient été réservés pour 3.500 pauvres.

Des représentants de l’Eglise orthodoxe mais aussi de deux communautés musulmanes d’Albanie étaient également présents.

Sœur Nirmala Joshi, actuelle supérieure générale des Missionnaires de la Charité était accompagnée des responsables des autres instituts fondés par Mère Teresa ainsi que de Monika Besra, la femme indienne guérie de façon inexplicable d’une tumeur abdominale, par l’intercession de la nouvelle bienheureuse.

« Frères et sœurs, aujourd’hui encore Dieu suscite de nouveaux modèles de sainteté, comme Mère Teresa de Calcutta », a déclaré le pape au début de la célébration.

L’archevêque de Calcutta, Mgr Lucas Sirkar a lu la biographie de Mère Teresa et formulé la demande de béatification de la Fondatrice des Missionnaires de la Charité.

Le pape a alors prononcé la formule de béatification : « Nous consentons que la vénérable servante de Dieu Teresa de Calcutta soit désormais appelée bienheureuse ». Un tonnerre d’applaudissements a alors retenti, au moment où l’on découvrait l’image de Mère Teresa, souriante. C’était la 1321ème béatification du pape Jean-Paul II, en 25 ans de pontificat.

Sur fond de chants et de danses une groupe de jeunes indiennes vêtues d’un sari blanc ont porté en procession une relique de Mère Teresa jusqu’à l’autel.

Sur les pas de Jésus, Mère Teresa est devenue par sa vie une « image du Bon Samaritain » le long d’un « itinéraire d’amour et de service qui va contre toute logique humaine », a fait remarquer le pape dans son homélie, lue par l’archevêque Leonardo Sandri, substitut pour les Affaires Générales de la Secrétairerie d’Etat et par l’archevêque de Bombay, le cardinal Ivan Dias.

C’est le 5 septembre, jour de sa « naissance au Ciel » que l’Eglise fêtera Mère Teresa de Calcutta.

« Rappelons que la Très Sainte Vierge Marie a toujours été le modèle de Mère Teresa, aussi bien dans la prière que dans l’action missionnaire, a déclaré le pape. Que par l’intercession de la nouvelle bienheureuse, la Vierge nous accorde de progresser dans l’amour de Dieu et du prochain ».

A la fin de la cérémonie le pape a parcouru la Place Saint Pierre baignée de soleil, dans une voiture découverte, bénissant la foule qui l’acclamait au milieu des drapeaux et des applaudissements.

Après la célébration, retransmise en direct dans plus de cinquante pays, les pauvres qui avaient assisté à la béatification ont été invités à déjeuner, en compagnie de Sœur Nirmala Joshi, dans la Salle Paul VI, au Vatican. Le déjeuner était offert par des ambassadeurs de la FAO (Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture) du monde entier.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!