Faire un don

Béatification de Chiara Luce Badano, 19 ans, en septembre 2010

Un membre du mouvement des Focolari

ROME, Lundi 12 avril 2010 (ZENIT.org) – Chiara Luce Badano, (1971-1990) sera le premier membre du mouvement des Focolari à être béatifiée, le samedi 25 septembre 2010 près de Rome. Elle est décédée à l’âge de 19 ans, d’un cancer des os qu’elle a vécu de façon héroïque. 

La messe de béatification sera présidée le samedi 25 septembre 2010 à Castel di Leva, près de Rome, par Mgr Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints. 

La messe d’action de grâce sera présidée par le cardinal Bertone, secrétaire d’État, le dimanche 26 septembre, en la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs.  

Le samedi soir, un rassemblement festif et priant de jeunes se tiendra dans la salle Paul VI au Vatican. 

Chiara Luce née à Sassello (près de Savone) le 29 octobre 1971, a manifesté très tôt sa générosité. À 4 ans, elle choisissait avec soin les jouets qu’elle voulait offrir aux enfants pauvres. A 9 ans, elle rencontre les jeunes du mouvement des Focolari. Elle fait sien immédiatement leur idéal d’unité et d’amour, et s’engage dans sa paroisse. À 17 ans, un cancer des os est diagnostiqué. L’adolescente débordante d’énergie sera immobilisée par la maladie et se réalisera pleinement. « Si tu le veux, Jésus, je le veux aussi » aimait-elle répéter. Son rayonnement est immédiat, tant et si bien qu’à peine 10 ans après sa mort en 1990, son procès en béatification est engagé. En décembre 2009, la publication par Benoît XVI du décret reconnaissant un miracle attribué à Chiara Luce la faisait passer de « vénérable » à « bienheureuse ». 

C’est Mgr Maritano, qui l’a connue personnellement alors qu’il était son évêque (diocèse d’Acqui) qui a pris l’initiative du procès de béatification : « Il m’a semblé que son témoignage était important, en particulier pour les jeunes. Nous avons besoin de sainteté aujourd’hui aussi. Il faut aider les jeunes à trouver une orientation, un but, à dépasser les incertitudes et la solitude pour trouver des réponses aux questions suscitées par les difficultés, la souffrance, la mort, toutes leurs inquiétudes. » 

Chiara Lubich (1920-2008), la fondatrice des Focolari, à qui Chiara Luce Badano était très liée par une riche correspondance, avait commenté en mars 2000 à la fin de la phase diocésaine du procès en béatification : « Nous pouvons nous ressourcer à sa vie. Elle est un modèle et un témoin pour les jeunes et pour les personnes plus âgées car elle a su transformer sa ‘passion’ en un chant nuptial ». La présidente actuelle du mouvement des Focolari, Maria Voce, propose de « saisir cette occasion pour faire connaître le plus largement possible le message que Chiara Luce nous a laissé : Dieu est Amour ». 

D’autres procès de béatification de membres du mouvement des Focolari sont en cours, dont des jeunes et Igino Giordani (1894-1980), écrivain, journaliste, homme politique, père de famille et cofondateur du mouvement des Focolari, dont la clôture de la phase diocésaine du procès en béatification a eu lieu le 27 septembre 2009. 

Pour mieux connaître Chiara Luce Badano :

biographie détaillée et photos sur le site www.focolari.fr « Un sourire de paradis », Éditions Nouvelle Cité (96 p. 10 euros) Sur Facebook et sur le site www.genesit.it/utenti/chiaralumen/le_sedi.asp

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel