Faire un don
Soeur Soeur Dorothy Stang à Belem (Brésil) @ Soeurs de Notre Dame de Namur Stang à Belem (brésil) @ Soeurs de Notre Dame de Namur

Soeur Dorothy Stang à Belem (Brésil) @ Soeurs de Notre Dame de Namur

Amazonie: « Arrêté au Brésil l’instigateur de l’assassinat de Dorothy Stang »

« Première martyre de la création »

« Arrêté au Brésil l’instigateur de l’assassinat de Dorothy Stang »: c’est le titre de L’Osservatore Romano en italien du samedi 23 février 2019, qui rend hommage à la religieuse américaine, Dorothy Mae Stang (7 juillet 1931–12 février 2005) soeur de Notre Dame de Namur (Belgique).

« La première section de la Cour suprême du Brésil a ordonné l’arrestation de l’agriculteur Reginaldo Pereira Galvão, condamné en 2010 pour le meurtre de la missionnaire américaine Dorothy Stang, partisane de la réforme agraire et des droits des agriculteurs pauvres de l’Amazonie. Le tribunal a annulé un décret rendu l’année dernière par le juge Marco Aurélio Mello, qui avait garanti la liberté de Pereira Galvão jusqu’au jugement rendu en appel devant la Cour suprême », explique L’Osservatore Romano.

« La missionnaire américaine a été tuée en février 2005, lors d’une embuscade sur une route menant à Anapu, dans l’État de Pará. Un peu plus de cinq ans plus tard, Galvão a été condamné à trente ans de prison en tant qu’instigateur du crime. »

Tombeau de soeur Dorothy Stang (Brésil) @ Soeurs de Notre Dame de Namur

Tombeau de soeur Dorothy Stang (Brésil) @ Soeurs de Notre Dame de Namur

Martyre de la création

Un événement, alors que l’Eglise se prépare au synode d’octobre prochain sur l’Amazonie, où non seulement des religieuses mais des évêques vivent sous menaces de mort. Son biographe italien, Valentino Salvoldi, a vu en elle « La première martyre de la création » (« Prima martire del creato : Dorothy Stang« , éditions Paoline, 2011).

Le 12 février 2005, soeur Dorothy Stang, religieuse américaine naturalisée brésilienne, a été abattue par deux tueurs à gage, sur ordre de grands propriétaires terriens. Les assassins ont été rapidement identifiés et arrêtés. Et pourtant, ils ont été relâchés quelques jours plus tard.

Au coeur de l’Amazonie, Dorothy Stang a combattu les défrichements sauvages qui effacent la forêt au profit des cultures des grands agriculteurs et des pâtures des éleveurs.

Le site Internet des soeurs de Notre Dame de Namur publie ces éléments biographiques et voit en elle une authentique « martyre »:

Sœur Dorothy Stang, d’origine américaine, avait 73 ans. Militante écologiste, elle a consacré sa vie à aider les petits paysans d’Amazonie et à protéger la forêt.

Sœur Dorothy est née à Dayton en Ohio, dans une famille de neuf enfants. Elle a été élevée dans la ferme d’une famille catholique traditionnelle. Elle est entrée dans la congrégation des Sœurs de Notre Dame de Namur en 1948 et elle a prononcé ses vœux perpétuels en 1956. De 1951 à 1966 elle a enseigné dans des classes primaires à l’école St. Victor à Calumet City, Illinois, à l’école St. Alexandre à Villa Park, Illinois, et à l’école de la très sainte Trinité à Phoenix, dans l’Arizona.

Elle a commencé son ministère au Brésil en 1966 à Coroata dans l’Etat de Maranhao. En 1983, elle se fixe à Anapu, à 700 km au sud de Belém.

Citoyenne du Brésil et des Etats-Unis

Citoyenne du Brésil et des Etats-Unis, sœur Dorothy a travaillé avec la Commission pastorale de la terre, une organisation de l’Eglise catholique qui lutte pour les droits des travailleurs agricoles et des paysans et qui défend des réformes agraires au Brésil.

Elle a été assassinée le 12 février 2005 par deux tueurs à gages, des “pistoleiros” dans l’Etat du Pará, au Brésil. Sa mort est survenue moins d’une semaine après sa rencontre avec des personnalités officielles du pays qui s’occupaient des droits humains, et des menaces proférées envers des fermiers locaux par des exploitants du bois et des propriétaires.

Avant son assassinat en 2005, sœur Dorothy avait été nommée ‘Femme de l’année’ par l’Etat de Pará pour son travail dans la région amazonienne. Elle avait aussi reçu la distinction ‘Humanitaire de l’année’ de la part de l’association brésilienne du barreau pour son travail d’aide aux travailleurs agricoles locaux.

Depuis sa mort, sœur Dorothy a été largement honorée pour sa vie et son travail par le Congrès des Etats-Unis et par nombre de facultés et d’universités à travers les Etats-Unis.

Prix des Droits humains

Elle a reçu à titre posthume le prix des Nations unies dans le domaine des droits humains en 2008. Ces honneurs posthumes ont été également remis à l’ancienne première ministre pakistanaise Benazir Bhutto, Nelson Mandela, Amnesty International et Martin Luther King. Des livres, des films, des documentaires et un opéra ont été composés à son sujet.

Par exemple, soeur Dorothy a inspiré le réalisateur Vincent Biscione lorsqu’il a lu ‘Martyr of the Amazon’ (Le martyre de l’Amazone) au sujet des efforts de soeur Dorothy pour préserver la forêt équatoriale et soutenir une agriculture durable, et de son assassinat par ceux qui sont impliqués dans l’exploitation illégale des forêts.

Vincent et son épouse Cristina ont décidé d’essayer de filmer la vie de Dorothy, en l’intitulant ‘The Hope of the Amazon’ (L’espérance de l’Amazone).

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel