L’hôpital Geitawi des Soeurs de la Sainte famille maronite, Beyrouth, Liban © oeuvre-orient.fr

L’hôpital Geitawi des Sœurs de la Sainte famille maronite, Beyrouth, Liban © oeuvre-orient.fr

Beyrouth apocalyptique, appel de L’Œuvre d’Orient

Print Friendly, PDF & Email

Une crise après la crise

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

« Beyrouth apocalyptique », communiqué de presse de L’Oeuvre d’Orient

Alors que depuis plusieurs mois, nous alertions les pouvoirs publics sur la situation catastrophique au Liban, et sur le risque de fermeture des écoles chrétiennes francophones, la double explosion a ravagé Beyrouth sur des kilomètres mardi dernier.

Notre directeur Liban/Syrie, présent sur place pendant l’explosion, a visité dès mercredi l’ensemble des hôpitaux, des écoles dans lequel nous œuvrons, rencontré les communautés pour dresser un premier état des lieux. Et il a pu constater : le centre-ville dévasté, particulièrement les quartiers chrétiens historiques de Gemmayse, Mar Mikhael, Achrafieh et Bourj Hammoud ; les écoles et les hôpitaux très lourdement endommagés ; des centaines de milliers de personnes sans-abris depuis mardi, près de 4 000 blessées et plus de cent morts.

Les Libanais vivent une « crise dans la crise ».
Ce drame survient dans un contexte de crise alarmante au Liban : le taux de pauvreté est de plus de 50% et le chômage de 35%. Le système hospitalier était déjà saturé par le manque de moyens et une augmentation de cas de Covid-19.

Aujourd’hui, en plus des difficultés sociales, les écoles et les hôpitaux des communautés chrétiennes sont détruits.

L’Œuvre d’Orient lance un appel à la générosité pour
– Remettre en état de marche les hôpitaux et dispensaires appartenant aux Églises et congrégations locales les plus endommagées par la déflagration. Ces dispensaires soignent des patients de toute origine sociales ou religieuses.
– Réhabiliter les écoles chrétiennes frappées par la déflagration afin que ces dernières soient en mesure d’accueillir les élèves lors de la rentrée scolaire. Rappelons que ces établissements scolaires chrétiens, qui sont ouverts à des élèves de toutes confessions et de tout milieu social, sont aussi vecteur de la francophonie et porteurs des valeurs de fraternité et de vivre-ensemble, plus qu’essentielles au Liban.
– Soutenir la reconstruction des églises et des couvents.

Dans cette reconstruction du Liban de demain, les communautés chrétiennes ont un rôle à jouer.
L’Œuvre d’Orient agit à leurs côtés sur le terrain afin de leur apporter toute l’aide possible pour leur permettre de poursuivre leur mission si cruciale aujourd’hui.
Pour soutenir cette action faire un don :
• Sur Internet : https://secure.oeuvre-orient.fr/urgence-beyrouth?utm_source=media
• Par la poste : L’Œuvre d’Orient – 20LIB – 20 rue du Regard, 75006 Paris

Share this Entry

Rédaction

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel