Audience générale du 5 juin 2019, © Vatican Media

Audience générale du 5 juin 2019, © Vatican Media

L’union entre tous les chrétiens est scellée dans le sang et la souffrance, rappelle le pape

Message aux francophones

Share this Entry

En évoquant son voyage en Roumanie, le pape François a rappelé que « l’union entre tous les chrétiens » est « scellée dans le sang et la souffrance subie ensemble dans les temps obscurs de la persécution ».
« Remercions Dieu pour ce voyage, a-t-il invité, et demandons-lui, par l’intercession de la Vierge Marie, qu’il porte des fruits abondants pour la Roumanie et pour l’Église dans ce pays. »
C’est ce que le pape a dit en s’adressant aux francophones, au terme de sa nouvelle catéchèse sur l’unité des chrétiens et le voyage en Roumanie, à l’audience de ce mercredi matin 5 juin 2019, Place Saint-Pierre.
En saluant « cordialement » les pèlerins français – en particulier « les jeunes de Colmar, Paris, Vabre, les diocésains de Besançon et les membres de la pastorale des personnes handicapées du diocèse de Vannes » – le pape a invité tous « à marcher ensemble sur les routes de la foi, et à accueillir la venue de l’Esprit Saint » pour « être des témoins authentiques de l’amour du Seigneur pour tous ».
Le pape a parlé de sa rencontre « cordiale » avec le patriarche Daniel et le Synode de l’Église orthodoxe en Roumanie ou il avait « répété la volonté de l’Église catholique de marcher ensemble vers la pleine unité ».
« L’importante dimension œcuménique du voyage a culminé dans la prière du Notre Père, patrimoine commun de tous les baptisés », a souligné le pape François.
Il a brièvement parcouru toutes les étapes de son voyage roumain en s’arrêtant particulièrement sur la béatification des « sept évêques martyrs, témoins de la liberté et de la miséricorde qui viennent de l’Évangile », sur la rencontre « intense et festive » avec les jeunes et les familles, à Iasi, et sur sa rencontre avec la communauté Rom au cours de laquelle le pape a « renouvelé l’appel contre toute discrimination et pour le respect des personnes de toute ethnie, langue et religion ».

Share this Entry

Marina Droujinina

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel