Benoît XVI Aux Œuvres missionnaires: se référer sans cesse à « Dieu qui est Amour »

Print Friendly, PDF & Email

ROME, Lundi 8 mai 2006 (ZENIT.org) – Les Œuvres pontificales missionnaires doivent agir en se référant sans cesse à « Dieu qui est Amour », recommande Benoît XVI qui a reçu ce matin les responsables des POM dans le monde: une présence qui favorise dans toute la planète « l’esprit de la mission universelle ».

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

L’assemblée générale des 114 directeurs nationaux des Œuvres Pontificales Missionnaires provenant du monde entier se déroule en effet à la Pala Cavicchi de Ciampino (4-12 mai, cf. art. ci-dessous), qui a approuvé de nouveaux statuts en vue de la relance de leur activité.

Depuis la moitié du XIXe, en effet les quatre branches de cette œuvre (trois d’origine française, la 4e née en Italie) permet aux Eglises de naître et de grandir.

Benoît XVI a souligné que la mission des Œuvres de la Propagation de la foi, de l’Œuvre de saint Pierre apôtre, de la Sainte Enfance missionnaire, et de l’union missionnaire du clergé doit être une mission d’amour.

Le pape a invité les directeurs nationaux à promouvoir des initiatives « avec harmonie d’intention » et avec « unité d’action évangélisatrice », en se référant sans cesse à « Dieu qui est Amour ».

« Votre action ne sera ainsi jamais réduite à une simple efficacité organisatrice, ou liée à des intérêts particuliers de quelque genre que ce soit, mais se révélera toujours être une manifestation de l’amour divin. Votre provenance des différents diocèses rend plus évident le fait que les OPM, tout en étant des Œuvres du pape, sont aussi de tout l’épiscopat et de tout le peuple de Dieu ».

Le pape soulignait le lien spécifique de ces œuvres avec le Siège de Pierre, et l’énorme travail de mise à jour effectué, alors que leur activité répond à « une urgence pastorale ressentie dans toutes les Eglises locales ».

« Chers amis des OPM, disait le pape, grâce à l’animation missionnaire que vous développez dans les paroisses et dans les diocèses, la prière et le soutien des missions sont aujourd’hui ressentis comme faisant partie intégrante de la vie du chrétien. De même que l’Eglise primitive faisait parvenir à Jérusalem les « collectes » récoltées en Macédoine et en Achaïe, pour les chrétiens de cette Eglise, de même, aujourd’hui un esprit de partage responsable et de communion implique les fidèles de toute communauté pour soutenir les besoins des terres missionnaires et cela constitue un signe éloquent de la catholicité de l’Eglise ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel