« Totus Tuus », pour la postulation de la cause de béatification de Jean-Paul II

Print Friendly, PDF & Email

Revue mensuelle distribuée gratuitement

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Jeudi 16 mars 2006 (ZENIT.org) – L’organe, la « voix » officielle pour la postulation de la cause de béatification et de canonisation de Jean-Paul II est né : il s’appelle « Totus Tuus ».

Grâce à une dispense spéciale des 5 années canoniques après la mort du serviteur de Dieu Karol Wojtyla, la cause, rappelons-le, a été ouverte le 28 juin dernier, dans la basilique Saint-Jean du Latran par le cardinal Camillo Ruini, vicaire du pape pour Rome. Le pape avait lui-même annoncé cette dispense en la fête de Notre Dame de Fatima, le 13 mai 2005, lors d’une audience au clergé romain.

Le titre de cette nouvelle revue mensuelle reprend en effet la devise pontificale de Karol Wojtyla.

Son premier numéro peut être demandé sur le site de la postulation à l’adresse: http://www.vicariatusurbis.org/beatificazione. Elle sera distribuée gratuitement.

Elle a pour rôle de publier de la documentation, d’analyser, et d’informer sur le processus de la cause, dont le « postulateur » (« défenseur ») est Mons. Slawomir Oder, prêtre polonais du tribunal d’appel du diocèse de Rome.

La revue se propose ainsi, indique un communiqué, de devenir un instrument de liaison entre toutes les personnes qui attendent la conclusion du processus et un soutien spirituel et matériel.

Les copies demandées sont déjà au nombre de 25 000. La publication est actuellement assurée en italien, en espagnol, en anglais, et en polonais, mais elle sera ultérieurement publiée en français, en russe et en chinois.

De très nombreux témoignages ne cessent d’affluer à la postulation: lettres écrites par des enfants, des mères, des époux, « avec le cœur et pleines de foi, pour témoigner de la sainteté de la vie de Jean-Paul II et les grâces reçues par son intercession ».

Les plus significatives seront publiées sur la revue, ainsi que les billets, les dessins, les poésies, les cartes postales, et les lettres les plus significatives déposées place Saint-Pierre dans la nuit de la mort du pape ou sur sa tombe au cours de l’année qui a suivi sa disparition, le 2 avril 2005, à l’âge de 84 ans.

Une initiative annoncée alors qu’en France, l’AFP annonce que la religieuse française, qui aurait été miraculeusement guérie en octobre 2005 après avoir invoqué Jean Paul II dans ses prières, doit témoigner ce vendredi devant le postulateur chargé d’instruire le procès de béatification et de canonisation de Jean-Paul II.

Toujours selon la même source, Mgr Oder, devrait en effet présider en France l’ouverture officielle des auditions de cette femme, dont la maladie de Parkinson en phase terminale aurait brutalement et mystérieusement disparu. On sait seulement que l’apostolat de la religieuse était auprès de nouveau-nés.

L’évêque du diocèse où les faits se sont produits prendra ensuite le relais pour instruire le cas, qui sera versé au dossier de béatification de Jean Paul II ouvert en juin 2005 par le diocèse de Rome.

Lors des funérailles de Jean-Paul II, le 8 avril 2005, puis encore lors de l’ouverture de sa cause, le 28 juin 2005, la foule avait réclamé sa canonisation « immédiatement », en scandant: « Santo Subito! ».

Le procès de béatification et de canonisation doit avoir lieu dans les diocèses où le serviteur de Dieu a vécu, et donc aussi en Pologne, à Cracovie, où cette première phase devrait s’achever le 1er avril prochain.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel