Faire un don
Capture vidéo @World Down Syndrome Day | #DearFutureMom

Capture vidéo @World Down Syndrome Day | #DearFutureMom

Trisomie 21: «Chacun de nous est un trésor», tweet du pape

Le bonheur à l’ordre du jour de la Journée mondiale

À l’occasion de la Journée mondiale du syndrome de Down, le pape François rappelle que « chacun de nous est un trésor que Dieu fait grandir à sa manière ».

Le pape a posté un tweet avec les hashtags #Downsyndrome, #WDSD18 sur son compte @Pontifex_fr, le mercredi 21 mars 2018. Il a écrit : « Personne ne peut être écarté, parce que tous nous sommes vulnérables. Chacun de nous est un trésor que Dieu fait grandir à sa manière. »

Au cours du Congrès « Catéchèse et personnes avec handicap : une attention nécessaire dans la vie quotidienne de l’Église », en octobre 2017, le pape a condamné « la tendance eugénique à supprimer les enfants à naître qui présentent quelque forme d’imperfection ».

« En réalité, a-t-il dit, nous connaissons tous beaucoup de personnes qui, avec leurs fragilités, même graves, ont trouvé, même en peinant, le chemin d’une vie bonne et riche de signification. » « C’est une erreur dangereuse de penser que l’on est invulnérable, a souligné aussi le pape. « La vulnérabilité appartient à l’essence de l’homme, a-t-il ajouté en citant les paroles d’une jeune Colombienne.

Le pape a affirmé que la « réponse » à la société qui essaye de cacher ou de « supprimer » les personnes avec le handicap « est l’amour ». « Non pas le faux, doucereux et bigot, mais le vrai, concret et respectueux, a-t-il souligné. Dans la mesure où l’on est accueillis et aimés, inclus dans la communauté et accompagnés pour regarder l’avenir avec confiance, on développe le vrai parcours de la vie et on fait l’expérience du bonheur durable. »

Le 20 mars dernier, la Mission permanente du Saint-Siège auprès des Nations Unies a parrainé un événement consacré à la place dans la société des personnes handicapées. Dans sa déclaration, Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies, a rendu publique la statistique publiée par American Journal of Medical Genetics de l’Université Harvard et par Boston Children’s Hospital, en 2011. Selon cette étude, « 99 pour cent des personnes trisomiques disent qu’ils sont heureux de leur vie, 97 pour cent aiment ce qu’ils sont »:Le bonheur à l’ordre du jour de la J « 99% de leurs parents, a cité Mgr Auza, ont dit qu’ils aimaient leur enfant atteint du syndrome de Down, 79% ont dit que leur vision de la vie était plus positive à cause de leur enfant, et seulement 4% ont dit qu’ils regrettaient d’avoir leur enfant. » « Les enfants et leurs familles sont simplement parmi les groupes de personnes les plus heureux – et le monde est plus heureux grâce à eux », a souligné l’observateur permanent.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel