Faire un don
Mme Barbara Jatta, couroisie des Musées du Vatican

Mme Barbara Jatta, couroisie des Musées du Vatican

Statut des femmes à l’ONU : le Vatican représenté par la directrice de ses Musées

Une première pour le petit Etat

La directrice des Musées du Vatican Barbara Jatta a représenté le Saint-Siège à la 63ème session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW), à laquelle ont participé des femmes chefs d’État, le 12 mars 2019, à New York : d’après les médias du Vatican, c’était la première participation du Vatican à la rencontre annuelle de cet organe intergouvernemental dédié à la promotion « de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes ».

Ce n’est pas la première fois, cependant, qu’une femme représentait le Saint-Siège à l’ONU : en 1995, l’Américaine Mary-Anne Glendon avait été la tête de la délégation à la Conférence mondiale sur les femmes organisée à Pékin.

Barbara Jatta explique ainsi à Vatican News sa participation à la conférence « Femmes au pouvoir » organisée par Maria Fernanda Espinosa Garcés, présidente de l’Assemblée générale de l’ONU : « Le Saint-Siège a voulu donner un signal important sur la présence féminine au sommet de ses structures. »

La représentante du Saint-Siège a participé à trois tables-rondes de haut niveau, où étaient présentes notamment la présidente de la Lituanie Dalia Grybauskaitė, celle du Népal Bidya Devi Bhandari, celle de Trinité-et-Tobago Paula-Mae Weekes, la présidente de la Croatie  Kolinda Grabar-Kitarović, celle de l’Estonie Kersti Kaljulaid.

« La doctrine sociale de l’Église a des intuitions extraordinaires qui sont en train de s’appliquer complètement. J’en suis l’exemple, en tant que femme, épouse et mère mais aussi en tant que travaillant à l’intérieur d’une structure du Vatican où j’ai toujours été respectée et valorisée pour le travail que j’ai fait mais aussi avec une attention au fait que je suis mère et épouse.

Pour Barbara Jatta, « la société a changé et le Saint-Siège s’est clairement adapté… avec de nombreuses initiatives à l’égard des femmes », qui « remplissent de plus en plus de rôles au sommet du Saint-Siège ».

« Quand je suis arrivée à la Bibliothèque vaticane, relate-t-elle, nous étions seulement trois femmes ; quand je l’ai quittée, vingt ans plus tard, nous représentions 50 % de tous les employés. Les femmes représentent 50 % environ des presque mille employés et collaborateurs des Musées du Vatican actuellement et de nombreuses femmes sont à des postes élevés, en tant que conservateurs ou dans la partie administration et gestion des Musées du Vatican. Par conséquent il y a vraiment une parité de présence masculine et féminine, au moins dans les structures où j’ai travaillé au Saint-Siège. »

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel