Séisme en Italie: l’aumônerie apostolique achète des denrées aux paysans en difficulté

Et les distribue aux personnes nécessiteuses à Rome

Solidarité avec les paysans d'Italie centrale après le séisme © Aumônerie apostolique

Solidarité avec les paysans d'Italie centrale après le séisme © Aumônerie apostolique

Sur demande du pape François, l’aumônerie apostolique a acheté des produits de fermiers mis en difficulté après le séisme du 24 août 2016 qui a dévasté l’Italie centrale. Les denrées serviront à des soupes populaires pour les personnes nécessiteuses de Rome, a indiqué un communiqué publié le 23 février 2017.

Une délégation de l’aumônerie apostolique, conduite par l’aumônier pontifical Mgr Konrad Krajewski, s’est en effet rendue récemment sur les lieux de la catastrophe. Elle y a acheté des produits alimentaires typiques de la région auprès de paysans, agriculteurs et producteurs « fortement en difficulté », et dont les exploitations risquaient de péricliter.

L’aumônerie apostolique leur a acheté « une grande quantité » de denrées pour « les aider et les encourager à poursuivre leurs activités », peut-on lire dans la note : « Un geste conforme au magistère du pape François, qui souvent, dans ses rencontres, a rappelé que ‘quand on ne gagne pas son pain, on perd sa dignité’ ».

Les produits ont été distribués à des cantines solidaires dans la ville de Rome « pour la préparation des repas donnés quotidiennement aux personnes dans le besoin et aux sans-abri ».

Le pape François a multiplié les gestes de solidarité pour les populations sinistrées : quelques heures après la catastrophe, il a envoyé en renfort des pompiers du Vatican, ainsi que des gendarmes et des gardes suisses. Il s’est rendu lui-même sur les lieux le 4 octobre et il a reçu les rescapés au Vatican le 5 janvier. Dix jours plus tard, il a baptisé des enfants nés après le séisme.

Et plusieurs structures du Vatican sont également impliquées dans les efforts de solidarité : le supermarché du petit Etat – l’Annona – propose à la vente des produits des zones du séisme afin de « soutenir l’économie » encore en difficulté. Les Musées du Vatican ont offert quant à eux de restaurer gratuitement des œuvres d’art endommagées. La « loterie du pape » organisée à Noël était également en faveur des rescapés.

Le bilan du séisme s’élève à 299 victimes, et des douzaines d’autres personnes ont perdu la vie lors des secousses qui ont suivi.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!