Faire un don

Pont Saint-Ange © Wikimedia Commons

Saints Anges gardiens : Dieu accompagne le chemin de chacun

Salutations à l’audience générale

« Que leur présence renforce en vous la certitude que Dieu accompagne le chemin de vie de chacun » : c’est le vœu du pape François ce 2 octobre 2019, pour la fête des saints Anges gardiens.

A l’audience générale qu’il présidait place Saint-Pierre, le pape a aussi souhaité : « Qu’ils vous soutiennent pour annoncer et vivre l’Evangile du Christ pour un monde renouvelé dans l’amour de Dieu. »

L’an dernier, le pape avait consacré son homélie du 2 octobre 2018 à la figure de l’Ange gardien, « un pont » entre Dieu et l’homme, un compagnon, une « boussole qui ressemble à l’humain et qui nous aide à regarder là où nous devons aller ».

Il a évoqué trois dangers contre lesquels l’Ange gardien est un défenseur. D’abord, « celui de ne pas marcher » : « Tant de personnes, a-t-il fait observer, ne savent pas comment marcher ou ont peur de se risquer, et s’arrêtent. Mais nous savons que la règle est que celui qui est immobile dans la vie, finit par se corrompre. Comme l’eau : quand l’eau est stagnante, les moustiques arrivent, ils pondent, et tout se corrompt. Tout. L’Ange nous aide, nous pousse à marcher. »

Deuxième danger : « se tromper de route », un danger « facile à corriger » seulement « au début ». Troisième danger : quitter la route, se disperser, aller « d’un côté et de l’autre comme dans un labyrinthe » qui « prend au piège ». L’Ange gardien a pour mission de « nous aider à ne pas nous tromper de chemin et à marcher ».

Le pape a souligné l’ »autorité » de l’Ange et a invité à « écouter ses inspirations ». Et de demander : « Parlez-vous avec votre Ange ? Connaissez-vous le nom de votre Ange ? Vous laissez-vous conduire par la main sur le chemin ou pousser pour vous mettre en mouvement ? »

Dans le « mystère de la protection de l’Ange », a-t-il aussi souligné, il y a « la contemplation de Dieu Père. » « Notre Ange n’est pas seulement avec nous, il voit Dieu le Père. Il est en relation avec Lui. Il est le pont quotidien, de l’heure de notre lever à l’heure de notre coucher, qui nous accompagne et qui est en relation avec le Père et avec nous. L’Ange est la porte quotidienne de la transcendance, de la rencontre avec le Père… parce qu’il regarde le Père, il connaît le chemin. N’oublions pas ces compagnons de route. »

Dans la journée, le pape avait publié ce tweet : «  »La présence de l’Ange gardien dans notre vie n’est pas seulement pour nous aider sur le chemin, mais pour nous faire voir où nous devons arriver. »

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel