Faire un don
Mgr Paul Richard Gallagher, wikipedia

Mgr Paul Richard Gallagher, wikipedia

Rohingyas : ces souffrances doivent cesser, déclare Mgr Gallagher

En Iran, il a évoqué le sort de la minorité du Myanmar

Les souffrances des Rohingyas doivent cesser, déclare Mgr Gallagher, qui revient d’Ian où il a évoqué le sort de cette minorité musulmane du Myanmar, où le pape François se rendra en novembre prochain.

Le Secrétaire du Saint-Siège pour les Relations avec les Etats, Mgr Paul Richard Gallagher, revient d’Iran, où il a effectué un voyage de quatre jours.

Il y a notamment été reçu par le ministre des Affaires étrangères, M. Mohammad Javad Zarif, et par le ministre de la Culture et de l’Orientation islamique, M. Abbas Salehi.

Il a évoqué son voyage au micro de Radio Vatican en anglais (Philippa Hitchen).

Il a fait observer que « les autorités iraniennes étaient très très sensibles à la situation des Rohingyas » : « Ils ont remercié le pape pour ses paroles d’encouragement, pour ses appels en faveur de ce peuple et nous mêmes nous cherchons ce que l’on peut faire, grâce à l’Eglise locale, le cardinal Bo et les évêques. Mais cela reste une situation très difficile. »

Cependant, Mgr Gallagher ajoute : « En même temps, je crois que les paroles du pape ont été claires. Pour nous la priorité, c’est justement la situation de ce peuple, que leurs droits soient respectés, que ceux qui peuvent les aider le fassent. Et que ces attaques, la situation pénible à la frontière du Bangladesh et du Myanmar soit améliorée. On espère que de nouveau les Rohingyas pourront être intégrés dans la communauté. »

« Que certains réfugiés soient acceptés par le Bangladesh, que les autres rentrent chez eux : c’est une question technique qu’il faut discuter. Mais la chose claire, c’est que ces souffrances doivent cesser », dit-il.

Quant au ministre iranien des Affaires étrangères, M. Zarif, il a appelé « tous les pays à coopérer s’unir pour arrêter le massacre et l’expulsion massive des musulmans du pays», indique un communiqué de son ministère qui ajoute que le ministre « a apprécié les efforts du Vatican à cet égard ».

Il cite les propos de Mgr Gallagher assurant que le Vatican continuera ses « efforts dans ce sens ».

Le ministre a pour sa part lancé deux appels pour les Rohingyas sur son compte Twitter en anglais le 30 août : « Silence mondial sur les violences continues contre les Rohingyas musulmans. L’action internationale est cruciale pour empêcher un autre nettoyage ethnique. Les Nations unies doivent intervenir. »

Et le 7 septembre, il écrivait : « La communauté internationale n’a pas d’excuses pour laisser le génocide des Rohingyas musulmans continuer sous nos yeux. On doit agir maintenant avant qu’il ne soit trop tard. »

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel