Faire un don
Audience générale du 28 nov 2018 © Vatican Media

Audience générale du 28 nov 2018 © Vatican Media

Pologne : hommage du pape à la famille Ulma, Juste parmi les nations

Il donne leur exemple à l’audience générale

A l’audience générale de ce 28 novembre 2018, le pape François a rendu hommage à la famille polonaise de Jozef et Wiktoria Ulma, des Justes parmi les nations qui ont aidé des juifs au péril de leur vie sous le nazisme.

Depuis la Salle Paul VI du Vatican, le pape a salué les pèlerins polonais, « en particulier les organisateurs de l’exposition ouverte hier à l’Université pontificale grégorienne, dédiée à la famille polonaise Ulma, fusillée par les nazis allemands durant la deuxième guerre mondiale, pour avoir caché et aidé des juifs ».

« Dans le contexte de la méditation sur le Décalogue, a poursuivi le pape, que cette famille nombreuse de serviteurs de Dieu, qui attend la béatification, soit pour nous tous un exemple de fidélité à Dieu et à ses commandements, d’amour du prochain et de respect de la dignité humaine. »

D’après le site Internet yadvashem.org, de l’Institut international pour la mémoire de la Shoah, « le massacre de la famille Ulma est devenu un symbole du sacrifice et du martyr polonais pendant l’occupation allemande ».

Les fermiers Jozef et Wiktoria Ulma, et leurs six enfants vivaient dans la petite ville de Markowa dans le canton de Łańcut, dans la région de Rzeszów. Témoins de l’exécution des Juifs de leur petite ville durant l’été 1942, ils accueillent des réfugiés au cours de l’automne.

Mais la présence des Juifs dans la ferme ne demeure pas secrète très longtemps. Ils sont dénoncés, et tous assassinés par une patrouille de police allemande, dans la nuit du 23 au 24 mars 1944 : les huit juifs hébergés, Jozef, Wiktoria, qui est alors enceinte de sept mois, et leurs six enfants : Stanislawa, Barbara, Wladyslawa, Franciszka, Maria et Antoni.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel