Faire un don
Le pape commente le Je vous salue Marie sur TV2000

Le pape commente le Je vous salue Marie sur TV2000

On peut imiter la Vierge Marie, parce que c’est une femme normale, affirme le pape

Nouvelle série de méditations sur le Je vous salue Marie, sur TV2000

Après le Notre Père, le pape François commente la prière du « Je vous salue Marie », dans une émission de la chaîne de la Conférence épiscopale italienne TV2000, présentée ce 8 octobre 2018 à Rome. On peut imiter la Vierge Marie, parce que c’est une femme normale, affirme-t-il.

En dialogue avec le p. Marco Pozza, théologien et aumônier de la prison de Padoue, le pape souligne notamment que la Vierge Marie « est une jeune fille normale », une « femme normale », « d’aujourd’hui… éduquée normalement, ouverte au mariage, à fonder une famille ». Ainsi « n’importe quelle femme de ce monde peut dire ‘je peux imiter Marie’, parce qu’elle est normale. Même son mariage virginal, chaste, a été un mariage normal : travailler, faire les courses, s’occuper de la maison, éduquer son enfant, aider son mari ».

La « sainteté de Marie » c’est « la plénitude de l’Esprit Saint en elle », explique aussi le pape. Il évoque l’expression des « classes moyennes de la sainteté » empruntée à l’écrivain français Joseph Malègue : « C’est lui qui a osé dire: ‘Le scandale et la difficulté n’est pas de comprendre si Dieu existe, mais de comprendre que Dieu s’est fait Christ’. C’est le scandale. Et la Vierge Marie est au centre de ce scandale. La sainteté est au centre de ce scandale. Tu ne peux pas comprendre la sainteté sans comprendre ce scandale : que Dieu s’est fait Christ, c’est-à-dire oint, homme comme nous. »

Au fil de l’émission dont TV 2000 a diffusé des extraits, le pape évoque la figure de saint Joseph : « Il a été l’époux. Elle n’a jamais dit à Joseph ‘Je suis la maman de Dieu, tu es l’employé de Dieu’. ‘Tu es mon mari, je suis vierge’. Joseph est vierge, ‘mais tu es mon époux’. Soumise à son époux comme l’était la culture de son époque. Elle lui faisait à manger, elle parlait avec lui, ils parlaient de leur enfant, ils ont partagé l’angoisse quand l’enfant est resté à Jérusalem à 12 ans. Et elle écoutait Joseph et obéissait à Joseph. Joseph prenait les grandes décisions, c’était normal en ce temps là… Elle est la pleine de grâce, il est le juste. L’homme observant de la parole de Dieu, juste. Beau couple. »

« Nous avons perdu la capacité d’aimer, déplore encore le pape François, nous avons perdu la mémoire de la caresser, la mémoire de la tendresse, et aujourd’hui il faut la révolution de la tendresse ».

Le programme de 11 épisodes est né de la collaboration entre le Dicastère pour la communication et TV2000. L’entretien avec le pape, dont quelques minutes ouvriront chaque épisode, sera diffusé intégralement le 23 décembre. Un livre recueillant les paroles du pape, des éditions Rizzoli et de la Librairie éditrice du Vatican (LEV), sortira le 9 octobre.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel