Faire un don
Messe du 2 novembre 2019 aux catacombes de Priscille © Vatican Media

Messe aux Catacombes de Priscille : « agrippe-toi à la corde »

L’identité, la place et l’espérance, homélie du 2 novembre

« Agrippe-toi à la corde » de l’espérance ancrée sur l’autre rive : c’est l’invitation du pape François en célébrant la messe de ce 2 novembre 2019 – mémoire des fidèles défunts – aux Catacombes de Priscille, à Rome.

« C’est la première fois que je rentre dans une Catacombe », a confié le pape dans son homélie, faisant mémoire des chrétiens persécutés : « il y a tant de catacombes dans d’autres pays… tant de pays où être chrétien est un crime, c’est interdit : ils n’ont pas le droit. »

L’identité des chrétiens, ce sont les Béatitudes, et Matthieu 25, a aussi dit le pape, « c’est simple » : « Si tu fais cela, tu es chrétien… Il n’y a pas d’autre identité, soit tu les vis, soit tu n’es pas chrétien, tu fais semblant de l’être. »

« La place du chrétien est un peu de partout, a-t-il poursuivi : nous n’avons pas de place privilégiée dans la vie. Certains veulent en avoir – ce sont des chrétiens qualifiés. Mais ils courent le risque de rester avec les “qualifiés” et de faire tomber le “chrétien”… la place du chrétien est dans les mains de Dieu, là où il veut. »

Et le pape François de demander : « Où est-ce que je me sens plus sûr ? Dans les mains de Dieu ou avec d’autres choses ? »

Enfin, il s’est arrêté sur l’espérance, « l’ancre sur l’autre rive », invitant les chrétiens à s’agripper « à la corde » : « C’est important. Toujours agrippés à la corde. Si souvent, nous voyons seulement la corde, nous ne voyons pas l’ancre, ni l’autre rive. Mais toi, agrippe-toi à la corde, tu arriveras sûrement. »

Au terme de la messe, le pape est retourné au Vatican, où il s’est rendu dans les Grottes de la basilique Saint-Pierre pour un moment de prière en privé, pour les papes défunts.

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel