Faire un don
Mgr Albert-Marie de Monléon OP @ Ktotv.com

Mgr Albert-Marie de Monléon OP @ Ktotv.com

Cendres: « Se laisser approcher par Jésus Miséricordieux », par Mgr de Monléon

« Vivre une rencontre avec Jésus, redécouvrir notre fragilité et la proximité de Dieu »

Mercredi des Cendres – Carême 2019

Se laisser approcher par Jésus Miséricordieux

Mgr Albert-Marie de Monléon, o.p.,

Coordinateur des Congrès de la Miséricorde en France

 

Mercredi 6 mars, nous recevrons les cendres, en signe d’humilité, de pénitence, et en signe de notre désir de nous tourner vers le Christ, de nous laisser davantage saisir par Sa Miséricorde.

Le prêtre, qui signera notre front, prononcera ces paroles : ‘Convertissez-vous et croyez à l’Evangile‘. Nous pourrions penser : ‘N’y a-t-il pas une erreur dans l’ordre des termes ? Pour se convertir, pour changer de vie, ne faut-il pas d’abord croire à l’Evangile ? Le prêtre ne devrait-il donc pas dire : ‘Croyez à l’Evangile et convertissez-vous’ ?

Eh bien non ! Les paroles que prononce le prêtre, en traçant le signe de la Croix, avec les cendres, sur notre front, reprennent les paroles écrites par Saint Marc dans l’évangile : ‘Le temps est accompli, le Royaume de Dieu s’est approché, convertissez-vous et croyez à l’Evangile‘ (Mc 1,15).

Que veut nous dire le Seigneur ? Pour nous convertir, pour croire à l’Evangile et le mettre en pratique, il convient d’abord de se tourner vers Celui qui l’annonce : Jésus, vers cette Voix qui nous parle, comme saint Jean l’Apôtre, dans sa grande vision au début de l’Apocalypse : ‘Je me retournais pour regarder la Voix qui me parlait‘ (Ap 1,12).

Ce temps du Carême, qui débute avec le Mercredi des Cendres, nous est donné pour vivre une rencontre avec Jésus, redécouvrir notre fragilité et la proximité de Dieu. Nous pouvons nous tourner, avec tout notre être, notre corps, nos pensées, notre cœur vers le Seigneur Miséricordieux qui lui-même nous regarde et nous Aime. 

Chacun verra comment il se tourne concrètement vers Jésus-Christ : 

– en regardant l’image de Jésus Miséricordieux,

– en s’arrêtant un moment à l’église devant le tabernacle où Jésus est présent,

– en faisant lentement le signe de la Croix et en se restant quelques instants, en silence.

– Etc.

Par cette rencontre personnelle, aimante, avec le Christ, notre Sauveur et Seigneur, nous pourrons entendre d’une manière nouvelle ce qu’Il nous enseigne, dans l’Evangile, y croire, nous convertir, nous rendre proches d’une personne qui est dans le besoin. Nous vivrons ce Carême 2019 : prière, pénitence, partage, de manière heureuse jusqu’à la grande Joie de Pâques, de Jésus ressuscité.

© Congrès de la Miséricorde France

 

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel