Faire un don
Mariage, wikimedia commons © Jason Hutchens/Sydney, Australia

Mariage, wikimedia commons © Jason Hutchens/Sydney, Australia

Mariage et famille : le pape renouvelle l’Institut Jean-Paul II

Elargissement des compétences « pour la culture de la vie »

Par le Motu Proprio “Summa familiae cura”, le pape François crée l’Institut pontifical théologique Jean-Paul II pour les sciences du mariage et de la famille, en lieu et place de l’Institut pontifical Jean-Paul II pour les études sur le mariage et la famille, fondé en 1981. Une décision rendue publique le 19 septembre 2017, qui élargit les compétences de l’Institut, aux niveaux pastoral, missionnaire et académique, afin de prendre en compte « la réalité de la famille aujourd’hui dans toute sa complexité, avec ses lumières et ses ombres ».

L’Institut, rappelle le pape argentin dans un Motu proprio daté du 8 septembre, avait été fondé par Jean-Paul II, animé d’une « grande préoccupation pour la famille », suite au Synode des évêques de 1980, au sein de l’Université pontificale du Latran, et s’était développé au fil des ans sur tous les continents.

Dernièrement, souligne-t-il, l’Eglise a mis au centre la réalité du mariage et de la famille, notamment lors des deux assemblées synodales d’octobre 2014 et d’octobre 2015, conclues par l’exhortation apostolique post-synodale Amoris laetitia, publiée en 2016.

Ces événements ont conduit à « une conscience renouvelée de l’évangile de la famille et des nouveaux défis pastoraux auxquels la communauté chrétienne est appelée à répondre », note le pape argentin, qui souligne que « le changement anthropologique et culturel » actuel exige « une approche analytique et diversifiée ». Ainsi, insiste-t-il, il n’est pas permis de « nous limiter à des pratiques de la pastorale et de la mission qui reflètent des formes et des modèles du passé ».

« Nous devons être des interprètes conscients et passionnés de la sagesse de la foi dans un contexte où les individus sont moins soutenus que par le passé par les structures sociales, dans leur vie affective et familiale », poursuit-il. Il s’agit de « regarder, avec une intelligence d’amour et avec un sage réalisme, la réalité de la famille aujourd’hui dans toute sa complexité, avec ses lumières et ses ombres ».

C’est dans cette optique que le pape François confère « un nouveau cadre juridique à l’Institut Jean-Paul II, afin que l’intuition visionnaire de saint Jean-Paul II, qui a fortement voulu cette institution académique, soit encore mieux reconnue et appréciée dans sa fécondité et son actualité ».

Le Motu proprio élargit les compétences de l’Institut, au niveau pastoral comme aux niveaux de la mission ecclésiale, « des sciences humaines et de la culture anthropologique, dans un domaine si fondamental pour la culture de la vie ».

La nouvelle structure, qui sera toujours liée à l’Université du Latran, succède à l’ancien Institut qui lui-même « prend fin ». Mais l’inspiration d’origine doit continuer « à féconder » les nouveaux engagements, précise le texte.

L’Institut aura « un centre académique de référence, au service de la mission de l’Eglise universelle », qui approfondira « les sciences qui concernent le mariage et la famille et … les thèmes liés à l’alliance fondamentale de l’homme et de la femme pour la sauvegarde de la génération et de la création ».

Il entretiendra un lien privilégié « avec le ministère et le magistère du Saint-Siège », notamment par l’intermédiaire de la Congrégation pour l’éducation catholique, du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie et de l’Académie pontificale pour la vie.

L’Institut théologique aura la faculté de conférer à ses étudiants des diplômes universitaires – doctorat, licence… – en « sciences sur le mariage et la famille » ; il se dotera des instruments nécessaires – cathèdres, enseignants, programmes, personnel administratif – pour réaliser la mission scientifique et ecclésiale qui lui est confiée.

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel