Faire un don
Kuala Lumpur ©4Corners 2013

Kuala Lumpur ©4Corners 2013

Malaisie: Mgr Becciu inaugure une «nonciature écologique» à Kuala Lumpur

«Construire un monde plus fraternel»

« Le désir de la Malaisie et du Saint-Siège d’approfondir les liens d’amitié qui nous unissent témoigne de notre objectif commun: construire un monde plus fraternel où la concorde, la justice et la paix puissent s’épanouir. »

C’est ce qu’a déclaré Mgr Giovanni Angelo Becciu, substitut de la Secrétairerie d’État, à l’inauguration de la nouvelle nonciature apostolique, « écologique », à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 23 novembre 2017, indique le Saint-Siège.

Dans son discours, il a transmis les salutations du pape François au sultan Muhammad V, le Yang di-Pertuan Agong XV, et il a salué le cardinal Anthony Soter Fernandez (archevêque émérite de KL) et Mgr Sebastian Francis, président de la Conférence épiscopale, évêque de Penang, tous deux présents à la cérémonie.

« La nouvelle nonciature, a dit Mgr Becciu, est un signe de la mission internationale du Saint-Siège et de sa sollicitude pour la communauté catholique de cette nation, ainsi que pour le bien de tous les Malaisiens. » Il a particulièrement souligné que la nouvelle nonciature « avait été construite conformément aux principes de construction écologique de la Malaisie (Green Building Index) » et «  elle représente donc une contribution modeste, mais réelle à cette écologie intégrale préconisée par le pape François dans son encyclique Laudato si ‘ »

Le substitut de la Secrétairerie d’État a déclaré que « le Saint-Siège considère avec respect l’héritage religieux et culturel richement diversifié du peuple malais ».

« Une telle diversité », a-t-il noté, n’est pas « un obstacle à la solidarité », mais « un stimulant positif pour un plus grand dialogue et une compréhension mutuelle ». La Constitution fédérale de la Malaisie, a rappelé Mgr Becciu, « tout en exprimant l’importance de l’islam pour l’identité nationale » proclame « les valeurs de l’égalité et de la liberté de religion ».

Mgr Becciu a aussi souligné « l’importance des relations diplomatiques et des valeurs religieuses pour construire l’harmonie et la paix au sein de la famille humaine ».

Pour lui, « les structures physiques et les cadres juridiques sont des éléments importants et nécessaires dans le travail de la diplomatie. Pourtant, ses fondements sont des personnes individuelles, chacune dotée de qualités et de dons spécifiques et complémentaires qui contribuent à l’art délicat de la consolidation de la paix et à la promotion du bien commun ».

Le substitut de la Secrétairerie d’État a rappelé que l’éducation jouait un rôle essentiel aidant à « éliminer les barrières qui divisent les gens » et «  à établir des ponts d’harmonie sociale ».

« L’engagement de l’Église pour l’éducation des jeunes, a-t-il noté, sert non seulement la communauté catholique locale, mais représente également une contribution au bien plus large de la société malaisienne. Une éducation solide encouragera cette culture de la rencontre privilégiant le dialogue, la compréhension mutuelle et la solidarité comme voie de paix. »

Mgr Becciu a voulu rendre hommage au travail de l’archevêque Joseph Marino, premier nonce apostolique en Malaisie, ainsi qu’à Bernard Giluk Dompok, premier ambassadeur résident de la Malaisie près le Saint-Siège, « qui a joué un rôle important dans l’établissement des relations diplomatiques en 2011, année de la visite significative du Premier ministre à Sa Sainteté Benoît XVI ». C’était le 18 juillet de cette année là, M. Najib Razak, a été reçu par le pape Benoît XVI à Castel Gandolfo.

Selon l’Observatoire de la liberté religieuse, la Malaisie compte 31 millions d’habitants, dont plus de 61% de musulmans, presque 20% de bouddhistes, 9,2% de chrétiens, mais aussi des Hindous, des adeptes d’autre religions. Même si Noël est férié, selon la Constitution, l’islam est « la religion de la Fédération » et “Cette interpénétration des sphères religieuse et politique va de pair avec un concept étroitement ethnique – « racial » selon le texte malais de la Constitution – de la citoyenneté”.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel