Faire un don
“La théologie de la tendresse chez le pape François” 13 sept. 2018 © Vatican Media

“La théologie de la tendresse chez le pape François” 13 sept. 2018 © Vatican Media

Le pape invite à crier au monde entier avec conviction : “La famille est vivante ! Vive la famille !”

Message au pèlerinage des familles de Pompéi

Le pape François encourage à crier « au monde entier avec conviction : “La famille est vivante ! Vive la famille !” ». C’est ce qu’il écrit aux participants au Pèlerinage national des familles pour la famille, de Scafati à Pompei (Italie), le 15 août 2018 : « Il est réconfortant de voir des familles qui montrent la beauté et la joie de l’amour. Notre monde a grand besoin de ce témoignage ! »

Dans son message signé par le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, adressé à Mgr Tommaso Caputo, délégué pontifical du Sanctuaire de Pompéi, le pape estime qu’à une époque « qui parfois voudrait exclure Dieu de l’histoire humaine », la vie familiale « reste un lieu source et irrépressible de l’amour de Dieu ».

Il souhaite que l’Italie promeuve toujours plus « la culture de la vie, dans toutes ses étapes », culture « qui est le chemin sûr pour construire un monde plus attentif à la promotion de l’homme et de sa dignité intégrale et transcendante ».

L’événement était parrainé par le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, et promu par le Renouveau dans l’Esprit (RnS). Voici notre traduction de ce message.

Message du pape François

Excellence,

A l’occasion du XIe Pèlerinage national des familles pour la famille, qui se déroule de Scafati à Pompéi, sous le regard maternel de la Bienheureuse Vierge du Rosaire, le pape François désire faire parvenir sa parole pleine d’espoir à toutes les familles présentes, exprimant un remerciement sincère au Renouveau dans l’Esprit, au Bureau national de Pastorale Familiale de la CEI et au Forum national des associations familiales qui, depuis la première édition, promeuvent ce geste de prière et de communion ecclésiale providentiel.

Il est réconfortant de voir des familles qui montrent la beauté et la joie de l’amour. Notre monde a grand besoin de ce témoignage ! De familles qui ne cachent pas leur visage, même quand leur foi est éprouvée par la souffrance. Grands-parents, parents en enfants qui, unis dans la prière du Rosaire de la famille, crient au monde entier avec conviction : “La famille est vivante ! Vive la famille !”.

« Prier pour les besoins de la famille, prier pour quelqu’un qui traverse un moment difficile […] demander à la Vierge de nous protéger par son manteau de mère» (Exorth. ap. post syn. Amoris laetitia, 318): c’est ce que le Saint Père a recommandé de faire dans son Exhortation apostolique qui a suivi les deux synodes sur la famille. Rien ne peut entrouvrir les portes d’un maison à la présence du Seigneur davantage que la prière. Rien n’émeut et ne touche le cœur miséricordieux de Dieu davantage que la prière de louange. Rien ne nous fait expérimenter la passion de Dieu pour ceux qui gémissent, qui souffrent et qui invoquent le salut, davantage que la prière d’intercession.

Aujourd’hui vous faites de la prière chorale et de sa manifestation publique le lien intergénérationnel le plus fort et la façon la plus efficace de transmettre la foi. Vous cherchez à le faire à une époque qui parfois voudrait exclure Dieu de l’histoire humaine, justement à partir de la vie familiale, qui reste un lieu source et irrépressible de l’amour de Dieu. De cet amour, comme “familles pèlerines”, vous êtes une manifestation dynamique, un exaucement de l’appel que le pape a adressé à toutes les familles : «Cheminons, familles, continuons à marcher ! Ce qui nous est promis est toujours plus. » (ibid., 325).

Le XIe Pèlerinage national des familles pour la famille se pose comme poursuite idéale et active de la IXe Rencontre mondiale des familles, qui a eu lieu récemment en Irlande. A Dublin, Sa Sainteté a rappelé que « L’Évangile de la famille est vraiment joie pour le monde, du moment que là, dans nos familles, Jésus peut toujours être trouvé ; là il demeure dans la simplicité et la pauvreté, comme il l’a fait dans la maison de la Sainte Famille de Nazareth. Le mariage chrétien et la vie familiale sont compris dans toute leur beauté et leur attrait, s’ils sont ancrés à l’amour de Dieu qui nous a créés à son image, pour que nous puissions lui rendre gloire comme icônes de son amour et de sa sainteté dans le monde. Papas et mamans, grands-pères et grands-mères, enfants et petits-enfants : tous, tous appelés à trouver, dans la famille, l’accomplissement de l’amour. » (Discours à la veillée avec les familles, 25 août 2018).

Avec ces attentes, Sa Sainteté souhaite que le Pèlerinage attire l’attention sur le rôle ecclésial et social de la famille, afin que dans le pays, soit toujours plus promue la culture de la vie, dans toutes ses étapes, culture qui est le chemin sûr pour construire un monde plus attentif à la promotion de l’homme et de sa dignité intégrale et transcendante.

Le Saint Père, en même temps, encourage toutes les familles présentes et celle qui s’uniront spirituellement au Pèlerinage, à poursuivre le grand idéal de la sainteté familiale, afin que toute maison devienne école de l’Evangile de la famille, école de fidélité et de sincérité, école de paix et de pardon, école d’écoute et de réconciliation, école de communion et de solidarité.

Le pape compte sur vous et demande que les familles les plus fragiles soient toujours plus objets de votre soin et de votre accompagnement : celles qui vivent le drame de la séparation, les plus indigentes, celles qui ne trouvent pas de travail ou qui l’ont perdu, cette qui sont contraintes aux migrations forcées ou touchées  par des catastrophes, celles qui sont affligées par des souffrances et des deuils. Il recommande également que l’on n’oublie pas les jeunes mariés et les mariés plus anciens, ainsi que les fiancés et les veufs.

Tandis qu’il demande de prier pour lui et pour son service à l’Eglise, Sa Sainteté confie à l’intercession maternelle de Marie, Reine des familles, la meilleure issue pour le Pèlerinage et envoie de tout cœur à Votre Excellence et à tous les participants, une Bénédiction apostolique spéciale.

J’unis mes vœux personnels, profitant de la circonstance pour vous assurer de mes sentiments les plus respectueux,

Du Vatican, 13 septembre 2018

+ Pietro Card. Parolin
Secrétaire d’Etat

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel