Faire un don
Le Sacré-Coeur de Montmartre (Paris, France) © AED-France/François-Régis @salefran

Le Sacré-Coeur de Montmartre (Paris, France) © AED-France/François-Régis @salefran

L’AED-France publie le bilan 2018 de l’activité de la fondation pontificale

« Comment ne pas s’émerveiller de l’incroyable générosité des Français? »

108 millions d’euros, c’est le montant total des dons collectés en 2018 par les 23 bureaux de l’AED afin de venir en aide à l’Église souffrante, opprimée et persécutée à travers le monde.

5019 projets dans 139 pays
La générosité des bienfaiteurs de l’Œuvre a ainsi permis de venir en aide aux chrétiens en détresse dans 139 pays, à travers 5019 projets.Les principaux pays d’intervention demeurent la Syrie (8 615 941 €) et l’Irak (6 513 501 €) – au Moyen-Orient, l‘AED a financé des projets à hauteur de 99 millions € depuis 2011–, puis l’Inde (5 246 706 €).

Pour en savoir plus sur les projets de reconstructions en Irak https://www.nrciraq.org/fr/

Le bureau français demeure le principal pays collecteur, avec plus de 22 millions d’euros de dons en 2018. A l’image des autres acteurs du monde associatif en France, l’AED connait cette année un recul des dons.

87,6% des dépenses sont directement utilisées pour son action auprès des chrétiens qui souffrent.

Les principales aides apportées concernent :

  • la construction et l’équipement de 2 470 maisons, chapelles, églises, couvents, séminaires et centres pastoraux (31,3%)

=> En Irak, l’AED a consacré 4,9 millions d’euros (76% du budget) à des projets de reconstruction, principalement de maisons dans la plaine de Ninive.

  • l’aide aux réfugiés, l’aide d’urgence (16%)

=> En Syrie, l’AED a financé une aide d’urgence à hauteur de 6,5 millions, sous forme de paniers alimentaires, de bourses d’études, de prise en charge des frais de location…

  • la formation des prêtres et religieux (14,5%)

 => Au Nigeria, un tiers du budget, soit 330 000 euros, est consacré à la formation de séminaristes, de prêtres et de religieux.
Informer, prier, partager
Cette année encore, l’AED a également poursuivi sa mission d’information et de prière, à travers des initiatives multiples :

S’il est parfois difficile de mesurer l’impact de cet engagement, l’acquittement et la libération d’Asia Bibi, au Pakistan, que l’AED soutenait depuis 2010, témoignent de l’efficacité du travail de l’Œuvre – et de tant d’autres – au service de la réconciliation et de la paix.

« Comment ne pas s’émerveiller de l’incroyable générosité des Français ? s’interroge Pierre Bouhey, président de l’AEDCeux-ci s’informent, prient, partagent, avec et pour les chrétiens en détresse et témoignent de cette véritable fraternité à laquelle nous invite le pape François. Nous les remercions et leur exprimons notre reconnaissance car ils n’oublient pas, et nous n’oublions pas, que près de 200 millions de chrétiens ne peuvent vivre librement leur foi, aujourd’hui – ce dont témoigne le nombre de demandes d’aide reçues par l’AED, en hausse constante depuis plusieurs années. »

Pour consulter les comptes détaillés de l’AED en France et à travers le monde : cliquer ici
Pour visualiser le travail de l ‘AED à travers le monde : cliquer ici

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel