Faire un don
Audience à l'ambassadeur du Japon près le Saint-Siège, 9 mai 2016 - OR

Audience à l'ambassadeur du Japon près le Saint-Siège, 9 mai 2016 - OR

Japon : message du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux aux shintoïstes

Transmettre aux fidèles «nos valeurs morales respectives»

« Réfléchir ensemble sur le défi de la transmission à nos fidèles de nos valeurs morales respectives » : tel est le souhait exprimé dans le message de vœux envoyé par le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux aux communautés Shinto au Japon en vue du 1er janvier, fête solennelle pour le peuple japonais, indique Vatican News en italien du 20 décembre 2018.

Les fêtes religieuses, souligne le message, « contribuent effectivement à créer et à promouvoir les valeurs morales chez ceux qui y participent » et les religions peuvent « contribuer à préparer des citoyens responsables et honnêtes et à influencer le service désintéressé rendu à la société malgré le mouvement mondial qui s’éloigne des valeurs morales ».

« Nous partageons l’opinion, lit-on dans le message, selon laquelle le développement moral et les attitudes religieuses vont de pair avec l’engagement à l’égard des devoirs sociaux et religieux ».

Dans le message, il est réaffirmé qu’une authentique vie religieuse « peut contribuer fortement à la formation de personnes honnêtes, justes, gentilles, affectueuses et respectueuses ».

En même temps, le message met en garde contre l’observance formelle de la pratique rituelle en citant les paroles du pape François : « En réalité, a dit le pape à l’angélus du 2 septembre 2018, un homme ou une femme qui vit dans la vanité, dans l’avidité ou dans l’arrogance et qui, en même temps, croit et se montre religieux au point d’en arriver à condamner les autres, est un hypocrite. »

Le Dicastère pour le dialogue interreligieux invite les disciples du Shinto, en tant que croyants, à chercher avec les catholiques, de rejoindre les fidèles « qui viennent célébrer ces différentes fêtes religieuses et observances, afin de renforcer leur conscience de la manière dont les enseignements représentés dans ces fêtes peuvent faire partie de leur vie quotidienne ».

« Pour réaliser cela, poursuit le message, nous soulignons le témoignage vécu de nos convictions, en donnant à nos fidèles respectifs un véritable terrain d’espérance pour un monde meilleur ».

« Célébrons donc cette période de fête, conclut le message, en nous réjouissant de notre engagement en tant que responsables religieux pour offrir aux autres une formation aux valeurs de l’intégrité morale à travers nos convictions, en contribuant ainsi au bien le plus grand du monde en général. »

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel