Faire un don
Carte de voeu du pape 2018 pour dénoncer la guerre, Nagasaki © Bureau de presse du Saint-Siège

Carte de voeu du pape 2018 pour dénoncer la guerre, Nagasaki © Bureau de presse du Saint-Siège

Japon : les « Jeunes Messagers de la Paix » de Nagasaki à l’audience générale

« Afin que ces terribles événements ne soient pas oubliés »

Les jeunes Japonais de Nagasaki de l’association Jeunes Messagers de la Paix (« Youth Peace Messengers ») ont participé à l’audience générale du pape François, hier, mercredi 19 juin 2019, place Saint-Pierre.

Ils sont venus du Japon pour continuer à relancer « des initiatives dans le monde entier afin que ces terribles événements ne soient pas oubliés et que de telles tragédies ne se reproduisent plus », indique L’Osservatore Romano du 20 juin.

Avec eux, place Saint-Pierre, il y avait aussi un groupe de la chaîne de télévision japonaise Nippon television network corporation, dirigée par Yorisha Kono, qui réalise un documentaire sur la photo, prise par Joseph Roger O’Donnell.

La photo – évoquée à plusieurs reprises par le pape François comme un symbole éloquent des conséquences de la tragédie de Nagasaki – représente un garçon avec son petit frère mort dans le bombardement atomique attendant son tour pour incinérer le corps.

Le pape en a fait sa carte de voeux pour la paix, à l’occasion du Nouvel an 2018, sous le signe du « non » au nucléaire.  Il a choisi, comme carte de voeux en 2018, cette photo d’un jeune garçon portant son petit frère mort au crématorium de Nagasaki (Japon, 9 août 1945). Il commentait, en italien: « Le fruit de la guerre ».

Il a rencontré au Vatican une survivante de la bombe d’Hiroshima, Mme Setsuko Thurlow, et une délégation portant la Flamme d’Hiroshima, le 20 mars dernier, place Saint-Pierre.

L’initiative Jeunes Messagers de la Paix remonte à l’an 2000. À cette époque, des lycéens de Nagasaki ont décidé de lancer une pétition annuelle appelant à un monde sans armes nucléaires. Au cours des 12 années (2000-2012), ils ont soumis plus de 845 000 signatures à l’ONU et ils ont été accueillis à une séance plénière de la Conférence du désarmement. En 2012, l’initiative devient internationale : les lycéens d’autres pays du monde signent la pétition.

Le pape a un projet de voyage au Japon pour novembre 2019. Il réaliserait son voeu de jeune jésuite de se rendre au Japon: sa candidature n’avait pas été retenue en raison de sa santé.

Il a bien connu le père général de la Compagnie de Jésus Pedro Arrupe élu en 1965, et mort en 1991. Celui-ci était maître des novices présents à Hiroshima le 6 août 1945: aucun d’eux n’a été irradié par la bombe, ce qui lui faisait dire que « le Coeur de Jésus est plus puissant que la bombe atomique ».

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel