Faire un don
Don Primo Mazzolari © Fondazione Mazzolari

Don Primo Mazzolari © Fondazione Mazzolari

Italie : ouverture de la cause de béatification de don Mazzolari

Un temps de prière et d’invocation, dit le postulateur

Une célébration pour le lancement de la phase diocésaine de la cause de béatification de don Primo Mazzolari (1890-1959), prêtre italien, connu comme « l’ami des pauvres gens », a eu lieu le 18 septembre 2017 dans la cathédrale de Crémone, en Lombardie, annonce l’agence vaticane Sir.

« Une cause de béatification n’est pas une bataille pour arriver à une victoire, a déclaré Don Bruno Bignami, président de la Fondation Mazzolari et postulateur de la cause: c’est un parcours de reconnaissance de la valeur du témoignage évangélique d’une personne. C’est pourquoi cette phase ne demande pas d’être pour ou contre, mais de prier. »

« Le début de la cause n’a pas le ton d’une fête, mais d’une prière et d’une invocation, a-t-il ajouté. Il ne s’agit pas non plus d’un événement purement juridique. C’est un fait ecclésial. »

« L’Église de Crémone, a dit aussi Don Bruno Bignami, prie le Seigneur de l’éclairer pour reconnaître les signes de sa présence dans la vie des saints. Les prochains mois seront consacrés à l’écoute des témoins qui ont pu connaître, rencontrer et recevoir des grâces du serviteur de Dieu Don Primo Mazzolari. C’est un temps de mémoire. »

Le 20 juin 2017, le pape François s’est recueilli devant la tombe de don Primo Mazzolari à Bozzolo, dans la province de Mantoue. « Don Mazzolari a été un curé convaincu que ‘les destinées du monde mûrissent dans la périphérie’ et a fait de son humanité un instrument de la miséricorde de Dieu », a déclaré le pape. « Il pensait lui aussi à une Église en sortie », a-t-il précisé en citant don Mazzolari: « Pour marcher, il faut sortir de la maison et de l’église, si le peuple de Dieu n’y vient plus. »

Avec une traduction d’Océane Le Gall

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel