Faire un don
Mgr Theodore McCarrick @ wikimedia commons / weforum.org 2008

Mgr Theodore McCarrick @ wikimedia commons / weforum.org 2008

Etats-Unis: démission de Mgr Theodore McCarrick qui n’est plus cardinal

Il est suspendu de toute fonction dans l’attente d’un procès

Le pape François a reçu, vendredi, 27 juillet 2018, la lettre par laquelle le cardinal des Etats-Unis Theodore McCarrick, 87 ans, archevêque émérite de Washington, lui a présenté sa démission en tant que membre du collège des cardinaux, indique un communiqué du Saint-Siège, en italien et en anglais, ce samedi 28 juillet.

Le communiqué ajoute que “le pape François a accepté sa démission en tant que cardinal, et il a décidé de le suspendre de l’exercice de tout ministère public”.

Le pape a aussi imposé à l’ancien cardinal “l’obligation de résider dans une maison qui lui sera indiquée, pour une vie de prière et de pénitence, jusqu’à ce que les accusations dont il fait l’objet soient éclaircies par un procès canonique régulier”.

Bien que retraité, il continuait jusqu’ici à voyager, notamment pour défendre des questions de… droits de l’homme.

Le cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York – où Theodore Mc Carrick a lui-même été archevêque avant d’être nommé à Washington en 2002 – , a expliqué que son diocèse avait reçu des allégations concernant des violences remontant à « plus de 45 ans ».

Alerté, le Vatican avait demandé au cardinal McCarrick de « ne plus exercer publiquement son ministère ». Theodore McCarrick avait protesté de son innocence tout en disant« accepter cette décision ». 

Le cardinal, Joseph Tobin de l’archidiocèse de Newark, dans le New Jersey, a évoqué pour sa part trois autres cas d’abus sexuels, sur des adultes. Deux plaintes ont débouché sur des règlements« à l’amiable »: autrement dit, des paiements ont été effectués.

Mgr McCarrick est aussi accusé aussi de harcèlement par un ancien séminariste aujourd’hui prêtre dans le diocèse d’Albany, le p. Desmond Rossi, dans les colonnes de la revue des jésuites « America ».

Il pourrait être renvoyé de l’état clérical. Quant aux évêques et aux prêtres qui auraient été au courant de ces agissements présumés et sont restés silencieux, cachant la réalité, ils pourraient également perdre leurs offices.

Enfin, le système du choix des évêques pourrait être reconsidéré.

Le cardinal Daniel N. DiNardo, archevêque de Galveston-Houston et président de la Conférence des évêques des Etats-Unis, a publié un communiqué dans lequel il remercie le pape François « pour son leadership » à l’occasion de cette décision « importante ».

 

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel