Faire un don
Mgr Paglia, Mme Madigan, ambassadrice d'Irlande et Mgr Martin, Zenit - HSM

Mgr Paglia, Mme Madigan, ambassadrice d'Irlande et Mgr Martin, Zenit - HSM

Dublin 2018: «L’Évangile de la famille, joie pour le monde»

Première rencontre mondiale des familles depuis Amoris Laetitia

« L’Évangile de la famille, joie pour le monde » : tel sera le thème de la IXe Rencontre mondiale des Familles qui se tiendra du 22 au 26 août 2018, à Dublin, en Irlande.

L’événement a été présenté ce mardi 24 au Vatican par Mgr Vincenzo Paglia, président du Conseil pontifical pour la famille, et par Mgr Diarmuid Martin, archevêque de Dublin, en présence de l’ambassadrice d’Irlande près le Saint-Siège, Mme Emma Madigan.

« Le titre de la Rencontre mondiale, « L’Évangile de la famille, la joie pour le monde », est une invitation à choisir le «nous» de la famille pour répondre au besoin de l’amour qui vient de chaque homme et de chaque femme », a souligné Mgr Paglia.

La Rencontre mondiale des Familles à Dublin, a-t-il dit, sera « le premier grand rassemblement des familles dans le monde après le Synode des évêques » et après la publication par le pape François d’une exhortation apostolique Amoris Laetitia qui devient « de toute évidence » le document de référence de la rencontre.

« Amoris Laetitia ne requiert pas une simple mise à jour du ministère de la famille, a-t-il poursuivi, mais beaucoup plus: une nouvelle façon de vivre l’Église, une nouvelle façon de se rendre compte que l’amour réjouit la vie du peuple de Dieu, des familles et de la société elle-même. En ce sens, c’est la spécificité de la rencontre de Dublin par rapport aux autres Rencontres mondiales. »

C’est important pour la vie de l’Église que la rencontre soit « de retour en Europe », après Philadelphie 2015 aux Etats-Unis, a souligné Mgr Paglia.

Le pape François « a exhorté avec la force les Européens, a rappelé Mgr Paglia,  qu’ils redécouvrent leur vocation humaniste, qu’ils puissent vivre la passion missionnaire qui a permis le progrès et le développement, qu’ils abandonnent la tentation de créer des murs et qu’ils revivent une aventure extraordinaire de construire des ponts entre les cultures et les religions ».

« Célébrer la famille, a poursuivi Mgr Paglia, qui souffre en Europe d’une manière particulièrement aiguë, est une occasion extraordinaire de faire en sorte que toutes les organisations – civiles, sociales, religieuses, politiques, économiques – retrouvent la centralité et la force pour être le premier apprentissage de la coexistence pacifique parmi les diversités. »

Pour Mgr Diarmuid Martin, « la rencontre sera un événement important pour l’Église en Irlande et pour les familles irlandaises : l’Irlande – malgré ce que pensent certains – a une culture familiale forte. »

« La Rencontre mondiale des Familles à Dublin n’est pas un événement isolé, a-t-il poursuivi. Il appartient au processus du discernement et de l’encouragement, de l’accompagnement et de l’animation des familles. Il appartient au programme de renouvellement de la sollicitude pastorale de l’Église et de la pastorale pour la famille et pour les familles. La rencontre mondiale 2018 aura lieu à Dublin, mais c’est un événement de toute l’Église. Espérons que ce sera une étape importante dans l’application des fruits du processus synodal et de l’exhortation apostolique Amoris Laetitia. »

La première rencontre mondiale des familles a eu lieu autour de saint Jean-Paul II, à Rome, en 1994. La dernière rencontre a eu lieu en septembre 2015, à Philadelphie, aux Etats-Unis, en présence du pape François.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel