Faire un don
Citadelle de la Charité de Rome © Vatican Media

Citadelle de la Charité de Rome © Vatican Media

Citadelle de la Charité de Rome : le pape encourage à être des « fous »

« Folie de l’amour, folie d’aider »

A la « Citadelle de la Charité » qu’il a visitée ce 29 novembre 2019, le pape François a encouragé à être des « fous » : « Folie de l’amour, folie d’aider, folie de partager sa propre vulnérabilité ».

A l’occasion du quarantième anniversaire de la Caritas de Rome, le pape a en effet visité le centre dentaire, la maison d’accueil pour personnes âgées « Santa Giacinta », le Grand Magasin de la Solidarité – supermarché qui aide 1500 familles – et la cantine de la Citadelle.

Il a invité à vivre l’amitié : « Si le cœur se ferme, il n’y a pas de vie », a-t-il dit à la maison d’accueil « Santa Giacinta », qui héberge 82 personnes âgées.

Il a ensuite été accueilli dans le salon des congrès par le directeur, don Benoni Ambarus et 220 hôtes et volontaires, qui représentaient toutes les œuvres diocésaines et les Caritas paroissiales. Après le témoignage d’une volontaire et celui d’un ancien SDF, le pape a souligné que « nous avons en commun la vulnérabilité, nous sommes tous vulnérables… faibles ».

« Dieu s’est fait vulnérable… nous pouvons parler avec Jésus parce qu’il est l’un des nôtres », a aussi assuré le pape en encourageant à « toucher les plaies » de l’humanité : « quand tu touches une plaie, tu t’aperçois de la tienne ». Et d’insister : « Nous avons tous besoin de salut… Dieu ne nous a pas sauvés par un décret, il l’a fait en marchant avec nous. »

« L’Evangile doit être annoncé par le témoignage, et Jésus nous a laissé un exemple de témoignage », a rappelé le pape par ailleurs, en citant le Bon Samaritain qui « a eu compassion ». L’aubergiste a dû penser « c’est un fou », a plaisanté le pape : « C’est le mot que je voulais vous dire : folie. Folie de l’amour, folie d’aider, folie de partager sa propre vulnérabilité… ces prêtres au lieu de rester à l’église, de dire la messe, de rester tranquille, font tous ces gestes… ils sont fous. »

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel