Faire un don
Le card. Becciu 9 sept. 2018 © Marc Larchet Alsace Média

Le card. Becciu 9 sept. 2018 © Marc Larchet Alsace Média

Causes des saints : miracles, martyres et vertus héroïques

Le pape autorise la promulgation de 16 nouveaux décrets

Treize futurs bienheureux, dix nouveaux vénérables : le pape François a autorisé, le 7 novembre 2018, la Congrégation pour les causes des saints à promulguer 16 décrets concernant une béatification équipollente, deux miracles, trois martyres, et dix reconnaissance de vertus héroïques.

En recevant le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le pape a notamment autorisé le décret attestant des “vertus héroïques” et confirmant le culte du serviteur de Dieu lituanien Michal Giedrojć (v. 1420-1485) existant depuis un « temps immémorable », selon l’expression consacrée. Il s’agit d’une béatification “équipollente”, c’est-à-dire, sans reconnaissance d’un miracle préalable. Il était déjà honoré du titre de bienheureux.

13 futurs bienheureux

Le pape a également autorisé la publication de cinq décrets concernant deux miracles attribués à l’intercession de deux femmes laïques vénérables, et trois martyres, dont celui d’un père de famille. Ces décrets ouvrent la voie à leur béatification. Il faudra ensuite la reconnaissance d’un autre miracle, pour permettre leur canonisation.

– un miracle attribué à l’intercession de la vénérable laïque italienne Edvige Carboni (1880-1952) ;

– un miracle attribué à l’intercession de la vénérable laïque italienne Benedetta Bianchi Porro (1936-1964) ;

– le martyre d’Angelo Cuartas Cristóbal et 8 compagnons, séminaristes espagnols d’Oviedo tués en haine de la foi entre 1934 et 1937;

– le martyre de Mariano Mullerat i Soldevila, laïc et père de famille espagnol, tué en haine de la foi (1897-1936) ;

– le martyre de James Alfred Miller, frère des Ecoles chrétiennes né aux Etats-Unis et tué en haine de la foi au Guatemala (1944-1982) ;

Dix nouveaux vénérables

Enfin, dix décrets reconnaissent que dix baptisés – deux évêques, deux prêtres diocésains, un religieux, quatre religieuses et un laïc – ont vécu les vertus humaines et chrétiennes de façon authentique, « héroïque », selon le terme technique. Pour que ces vénérables soient béatifiés, il faudra la reconnaissance d’un miracle dû à leur intercession.

– L’archevêque italien Giovanni Jacono, évêque de Caltanissett (1873-1957) ;

– L’évêque philippin Alfredo Obviar, premier évêque de Lucena et fondateur de la Congrégation des Missionnaires catéchistes de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (1889-1978) ;

– le prêtre diocésain italien Giovanni Ciresola, fondateur de la Congrégation des « Povere Ancelle del Preziosissimo Sangue – Cenacolo della Carità » (1902-1987);

– le prêtre diocésain Luigi Bosio (1909-1994) ;

– le religieux italien Luigi Maria Raineri, de la Congrégation des Clercs réguliers de Saint-Paul – barnabites – (1895-1918) ;

– la religieuse équatorienne Rafaela de la Pasion (au siècle : Rafaela Veintemilla Villacís), fondatrice de la Congrégation des Augustiniennes Filles du Très Saint Sauveur (1836-1918) ;

– la religieuse espagnole Maria Antonia de Jesus (au siècle : Maria Antonia Pereira y Andrade), carmélite (1700-1760) ;

– la religieuse espagnole Arcangela Badosa Cuatrecasas, de la Congrégation des Sœurs de la bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel (1878-1918) ;

– la religieuse italienne Maria Addolorata del Sacro Costato (au siècle : Maria Luciani), de la Congrégation des Sœurs de la Passion de Jésus Christ (1920-1954);

– Le laïc italien Ludovico Coccapani, membre de l’Ordre franciscain séculier (1849-1931).

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel