Faire un don
Matteo Farina, courtoisie de l'Associazione Matteo Farina, matteofarina.com

Matteo Farina, courtoisie de l'Associazione Matteo Farina, matteofarina.com

Causes des saints : Matteo Farina, jeune laïc italien, 18 ans, «héroïque»

«Nous devons vivre chaque jour comme si c’était le dernier»

Les « vertus héroïques » de Matteo Farina (1990-2009), jeune laïc italien, ont été reconnues par le pape François lors d’une audience accordée au cardinal Angelo Becciu, le 5 mai 2020. La reconnaissance d’un miracle ouvrirait ensuite la porte à sa béatification.

Le pape a approuvé en tout la publication de cinq décrets de la Congrégation pour les causes des saints reconnaissant que les cinq baptisés – trois Italiens et deux Espagnols, dont trois prêtres et deux laïcs – ont vécu les vertus humaines et chrétiennes de façon « héroïque ».

Matteo Farina est né à Avellino (Italie) le 19 septembre 1990.

Matteo était « un garçon normal, élevé dans une famille où il avait mûri quelque chose de spécial: une foi brûlante et profonde », lit-on dans sa courte biographie publiée dans avvenire.it le 6 mai 2020.

Il a passé sa courte vie à Brindisi, dans la région des Pouilles, où il a fréquenté des écoles obligatoires puis l’institut technique.

En septembre 2003, en raison de graves maux de tête et de problèmes de vision, il a subi des visites de spécialistes d’abord en Italie puis en Allemagne, à Hanovre, où un cancer du cerveau a été diagnostiqué.

Il a vécu la maladie, les traitements lourds et les interventions invasives – ces dernières lui ont laissé une paralysie au bras et à la jambe gauche – « avec un esprit surnaturel qui a ému et illuminé ceux qui étaient proches de lui ».

« Nous devons vivre chaque jour comme si c’était le dernier, mais pas dans la tristesse de la mort, mais dans la joie d’être prêt à rencontrer le Seigneur! », a dit Matteo quelques semaines avant sa mort.

Les derniers jours de sa vie, bien qu’il ne pût plus s’exprimer avec des mots, à la demande de la mère d’offrir sa grande souffrance pour le salut des âmes, Matteo hochait la tête et baissait les yeux pour dire « oui ».

Il est décédé le 24 avril 2009, à l’âge de 18 ans.

Une association s’est constituée pour soutenir sa cause et faire connaître sa vie et son message.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel